AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 i'm too lit to dim down a notch.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jon Flint
avatar
butterflies : 30
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: i'm too lit to dim down a notch.   Dim 4 Fév - 19:01



jonathan richard flint
when i'm with you all i get is wild thoughts
©️️tumblr.

surnom(s) - jon, il n'y a que ses parents pour l'appeler jonathan. et sa sœur, lorsqu'elle tape du pied et que son nez se froisse, allure de princesse.  signe astrologique - il oublie régulièrement, l'information n'ayant aucun intérêt. date & lieu de naissance - un treize décembre, résident précoce de l’hôpital d'hartford. origines & nationalité - un sang pur anglais glisse dans ses veines, que son père ne laisse oublier personne. pur produit américain, born and raised. job - pdg d'une association a but non lucratif. statut civil - officiellement fiancé, moment furtif de sa vie à la vue de tous. officieusement dans une merde sans nom. caractéristiques physiques - carrure d'athlète, port altier, présence magnétique, yeux azur, jon a tout du tombeur américain, avec ce côté bad boy qu'il développe dès qu'il oublie de se raser.  traits de caractère -  gentleman, poli, imposant, hypocrite au possible, respectueux, rusé, il joue avec la vérité comme il joue avec la vie, avec passion et réussite, souvent taciturne, solitaire. outfits favoris - un jean et un tee-shirt conviennent parfaitement à jon.  objet fétiche - ce polaroïd caché au fond de son portefeuille, et les souvenirs qu'il porte avec lui. péchés mignons - toute sorte de cocktail féminin qu'il préfère mille fois aux scotchs qu'on lui sert constemment. film/tv show préféré - si jon a du temps libre, il le passe très rarement à regarder la télévision. grey's anatomy il imagine, vu le nombre d'épisodes qu'il a visionné, son corps glissé contre le sien. saison préférée - elles passent toutes pour revenir, au final. à Stars Hollow depuis - deux semaines, même s'il y a passé tout ses étés dans sa tendre enfance. et y passe plusieurs nuits par semaine depuis plus d'un an.  



seasons may change, but some things never will.  
[endroit favori] en sécurité dans son appartement, lové dans son fauteuil préféré près du feu. [souhait pour le futur] elle. peut-être. surement. la liberté. définitivement.  [qu'est ce qui vous retient à stars hollow] la flamme qui brûle dans ses yeux. ce désir de s'éloigner de l'influence de ses parents.  [la personne la plus importante pour vous] malgré tout, sa famille reste prioritaire.



and there was the sea between us again  
(the flints family) c'est dans une ambiance de veillée funéraire que jon commence son café, installé à la table familiale. son père déjà présent, le journal à la main, perdu pour le monde en ces occasions. sa mère qui s'active à humilier ses esclaves, hm, ses domestiques. il sait que dans une minute, quinn va descendre, immaculée comme toujours dès qu'elle quitte son lit. et sam va suivre. les yeux rouges, la bave au bord des lèvres d'une nuit bien trop courte, une gueule de bois qu'il n'essaie plus de cacher. habitudes d'une vie, rythmée, futilement par les cris de leur mère, les remontrances de leur père et les jurons de sam. quinn restera à table, à lorgner son toast qu'elle mangera ou pas. qu'elle vomira ou pas. il terminera son café, hochera surement la tête lorsque leur père accablera sam et le montera lui sur ce piédestal dont il n'a jamais voulu. et enfin, enfin il respirera après avoir embrassé la joue de sa mère, souhaité une bonne journée à son père. il respirera lorsque la porte se refermera derrière lui, prison dorée dont il rêve chaque jour de s'envoler. mais il a trop d'honneur jon. il ne veut pas laisser sa famille derrière lui. alors il rêve d'évasion et creuse chaque jour un peu son trou. (the company) il a vraiment cru que son père allait lui faire un procès, lorsqu'il s'est enfin lancé. il a toujours tout fait pour eux. pour ses parents, pour quinn, et surtout pour sam. mais cette société, c'est pour lui. et pour tout ceux que son père regarde de haut. c'est un doigt d'honneur à tout ces galas qu'il déteste, à tout ces hypocrites qui donnent au compte goutte. cette compagnie c'est pour lui, c'est son rêve, son bébé. il travaille sept jours sur sept au début. toujours maintenant. il passe plus de temps derrière son bureau que dans son lit. d'où le canapé particulièrement confortable qui trône dans son bureau. il fonctionne, et il fonctionne bien, jon. sa société est la plus renommée en ville. il a réussit. il est parti de rien, et il s'est battit tout seul. il aime à penser, même s'il sait que son nom y est pour beaucoup.

(her) c'est un cliché. c'en serait navrant si ce n'était pas lui. et elle. il passe de secrétaire en secrétaire, il demande trop, perfectionniste maladif, elles finissent par s'évader mais pas elle. pas babi. elle s'est glissée dans son poste comme s'il avait été fait pour elle. elle est parfaite. trop. elle commence à hanter ses pensées, elle se glisse dans ses nuits, l’enivre jour après jour. et il se réveille un jour et réalise qu'elle s'est glissée sous sa peau, jusque dans son cœur. ce petit brin de femme, capable d'anticiper n'importe quoi, de vendre du miel à des abeilles, de réveiller l'ours et de jouer avec lui. il sait qu'elle ne passera pas l'inspection flint. il sait que c'est tout ce que ses parents détesteraient. mais elle est pour lui. et jour après jour il la couve du regard, la couvre de cadeaux, de compliments. il la sort, la dine, la ramène chez elle, à stars hollow. il la traite comme la reine qu'elle est, et elle le lui rend bien. son coeur lui appartient et elle le garde férocement. deux ans, deux ans qu'il a posé les yeux sur sa perfection et qu'il n'y a pas vu grand chose de plus qu'une énième secrétaire. et pourtant aujourd'hui elle est tout. il a une bague. il a acheté celle qu'elle garde en favoris dans son ordinateur, celle qui l'attendait sagement. bien au dessus des moyens de babi, bien au dessous de ceux de jon. elle perce un trou dans sa table de nuit. il a peur jon, terrifié à l'idée de la perdre, à l'idée qu'elle rencontre sa famille et s'enfuie en courant, comme il aimerait le faire. alors il attend. il attend. trop tard. (the blackmail) c'est sam. c'est toujours sam. ça vient d'un scandale de trop, d'une agression de plus au grand nom des flint. sam, le fils indigne, le vilain petit canard. le petit con qui détruit tout. ça part de rien, de sa mère qui dit qu'ils cherchent le nouveau bachelor. des gens qui connaissent des gens. il écoute à peine, énième gala de charité qu'il passe à rêver d'elle plutôt de la nouvelle célibataire dans la chaise de droite, candidate numéro 452 au matchmaking de sa mère. il est poli, courtois, distant. c'est une réflexion qui le coupe dans son élan. tu sais, tu serais le parfait bachelor. un flint, le fils prodige. ça effacerait tout les écarts de ton frère qu'elle lâche. ça tire un rire à sa sœur mais lui ne rit pas. il sait que ça ne sent pas bon. l'étincelle qui allume le regard de sa mère lui donne la chair de poule. non, il répond, implacablement. et elle frappe, serpent à l'affut, elle attaque la carotide, aucun risque de survie. tu ne devineras jamais la dernière nouvelle, elle commence innocemment, jon tendu, prêt à craquer, la carte verte de la grand mère solano est expirée. depuis le mois dernier. c'est si triste, ces familles brisées, lorsque déportées dans leur pays natal. et jon la regarde, sa mère, comme pour la première fois. il voit la froideur de ses pupilles, la manipulation qui anime ses traits. babi, babi adore sa grand-mère. elle serait perdue, sans elle. et jon n'a jamais détesté quelqu'un comme il déteste sa mère en cet instant précis. alors il lui dit de les appeler, qu'il participera. et que c'est la dernière fois qu'elle verra son visage.

(the bachelor) il déteste chaque seconde de cette supercherie. il n'a pas douté un instant qu'il serait sélectionné. il est beau, riche, il passe sa vie a aider son prochain. son seul défaut, ce célibat qui lui colle à la peau depuis bien longtemps. on ne lui connait qu'une seule conquête, amour de lycée. on le couvre d'éloge, il est le candidat parfait. et il le joue jusqu'au bout. il fait bonne figure, le cœur à l'abandon. il joue les mystérieux, les gentlemans désuets, les chevaliers servants. il vend son image, il vend son corps, il vend son cœur. et il sait que babi ne lui pardonnera jamais. il sait qu'en choisissant une demoiselle il la perdra à jamais. et ça le tue un peu plus. surtout qu'elle ne mérite pas ça gemma. jolie gemma. c'est son cœur qu'il joue depuis le début, c'est elle qu'il a choisit dès les premiers instants. parce que ses yeux lui rappellent ceux de babi. parce qu'elle manque cette rage de gagner qui anime la plupart des autres. parce qu'elle a l'air un peu perdue. un peu comme lui, sauf qu'il le cache mieux. et les fiançailles, ça lui tombe dessus la dernière semaine de tournage. il dit non. se ravise. parce qu'il sait, il sait que c'était prévu dès le début, que sa mère la piégeait jusqu'au bout. et le nœud se resserre sur sa gorge, le couteau se glisse entre ses côtes pour l'achever. il ne lui donne pas sa bague. une autre. sans intérêt. elle ne mérite pas ça gemma. babi non plus. lui, lui il dérive déjà, perdu dans des eaux bien trop profondes pour lui. échec et mat. (the shit is real) elle habite à stars hollow. il se demande comment il a pu passer à côté de ce détail. alors ils s'installent là bas. et il retourne au bureau. elle n'a pas démissionné et il en a le souffle coupé lorsqu'il la voit à son bureau. ses jambes en tremblent, il l'approche comme on le ferait d'un animal sauvage. félicitations mr flint. ses mots claquent, l'achèvent. la froideur qui émane d'elle lui brise le cœur. il répond merci, il croit avant de s'évader dans son bureau. il passe la journée à s'assurer que la boite n'a pas coulé sans lui. il essaie d'oublier. il n'y a que là qu'il peut. sa mère téléphone et il raccroche sans dire un mot. encore, et encore. il a tout perdu pour elle, pour un nom qu'il porte malgré lui.



pseudo, prénom alyson, jabberwocky. âge, pays  26, france. comment as-tu connu le forum? sur bazzart. avis sur le forum  il est beau, doux, mignon, parfait.  avatar  armie hammer. votre coup de coeur du moment  camila cabello.  dédicace & autre  écrire ici.

_________________

-- i loved and i loved and i've lost you. and it hurts like hell.


Dernière édition par Jon Flint le Dim 4 Fév - 20:07, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Rizzo
avatar
butterflies : 530
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (4/5) ▪ alba, alec, oliver - riley.
MessageSujet: Re: i'm too lit to dim down a notch.   Dim 4 Fév - 19:09

Ce pseudo, Armie et ce début de fiche.
Re à la maison avec nouveau personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetravelsfar.forumactif.com
Bethany Rhodes
avatar
butterflies : 172
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: close (0/3) — laya, logan, elio (tc).
MessageSujet: Re: i'm too lit to dim down a notch.   Dim 4 Fév - 19:14

rebienvenue avec le sexy Armie
bon courage pour la fiche I love you

_________________
i love the adrenaline in my veins, i do whatever it takes cause i love how it feels when i break the chains. — (imagine dragons)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jon Flint
avatar
butterflies : 30
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: i'm too lit to dim down a notch.   Dim 4 Fév - 19:35

merci les filles

_________________

-- i loved and i loved and i've lost you. and it hurts like hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloom Speck
avatar
butterflies : 73
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: 1/3
MessageSujet: Re: i'm too lit to dim down a notch.   Dim 4 Fév - 19:37

OULOULOU. Ce perso beau gosse. bienvenue

_________________

“'Cause I'm a beautiful wreck A colorful mess, but I'm funny Oh, I'm a heartbreak vet With a stone-cold neck, yeah, I'm charming

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jon Flint
avatar
butterflies : 30
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: i'm too lit to dim down a notch.   Dim 4 Fév - 20:08


merci jolie rousse

_________________

-- i loved and i loved and i've lost you. and it hurts like hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liv Oakfield
avatar
butterflies : 45
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: ben ✻ free ✻ free
MessageSujet: Re: i'm too lit to dim down a notch.   Dim 4 Fév - 20:21

rebienvenue

_________________

☾ baby, I'm dancing in the dark, with you between my arms barefoot on the grass, listening to our favorite song ☽ ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Rizzo
avatar
butterflies : 530
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (4/5) ▪ alba, alec, oliver - riley.
MessageSujet: Re: i'm too lit to dim down a notch.   Dim 4 Fév - 20:26

Ta plume, ce personnage.
Tellement hâte de le voir évoluer sur le forum.
Je valide, bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetravelsfar.forumactif.com
Jon Flint
avatar
butterflies : 30
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: i'm too lit to dim down a notch.   Dim 4 Fév - 20:29

I love you merci.
oh merci beaucoup, je suis ravie qu'il plaise.

_________________

-- i loved and i loved and i've lost you. and it hurts like hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: i'm too lit to dim down a notch.   

Revenir en haut Aller en bas
 

i'm too lit to dim down a notch.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon petit bidou
» notch uterin bilateral et "petit foetus" a 23 SA
» notch utérin
» Notch artère utérine...
» notchs des artères utérines!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SUMMER TIME :: fairy tales and firesides :: happily ever after-