AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 the planet is fine, the people are fucked. (max)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max Simmons
avatar
butterflies : 4
since here : 03/02/2018

MessageSujet: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Sam 3 Fév - 19:20



maximilian simmons
“You know how they say you only hurt the ones you love? Well, it works both ways.”
©️️chuck palahniuk.

surnom(s) - max, tout le monde ou presque l'appelle d'ailleurs comme ça, il n'est pas fan de maximilian, trop posh à ses yeux.  signe astrologique - scorpion. date & lieu de naissance - il est né un vingt-trois octobre, à chicago, il y a un peu plus de vingt-huit ans de cela. origines & nationalité - c'est un américain, aucune origine à sa connaissance, même s'il en a forcément des très lointaines. job - homme à tout faire, max n’a pas fait de grandes études mais est plein de bonne volonté. Il a enchaîné plein de boulots différents, il a commencé en étant maçon, puis déménageur, serveur, vendeur dans un magasin de prêt-à-porter. En ce moment, il est mécanicien au sein d’un petit garage. statut civil - il est libre max.  caractéristiques physiques -  grand, s’approchant du mètre quatre-vingt-dix, il a les cheveux très bruns, une barbe de quelques jours et des yeux aussi foncés que sa chevelure.  traits de caractère - indépendant, organisé, exigeant, jaloux, sarcastique, abordable, têtu, courageux, charismatique, direct. outfits favoris - il est souvent vêtu d’un jean foncé (les noirs sont ses préférés), d’un t-shirt (blanc si possible) – et d’une veste, selon la saison – auxquels il associe une paie de sneakers soigneusement choisie parmi toute sa collection gargantuesque. objet fétiche - un bracelet que sa mère lui avait offert lors d’un de leurs derniers voyages ensemble, il ne le quitte pratiquement jamais. péchés mignons - la pizza, la pizza et la pizza. Il pourrait s’en nourrir exclusivement s’il laissait son ventre guider son alimentation. film/tv show préféré - Usual suspects et Se7en, deux chefs-d’œuvre du thriller à ses yeux. Côté série, rien d’original, c’est un inconditionnel de Game of Thrones. saison préférée - le printemps, les premiers beaux jours, le soleil, les premiers verres en terrasse, les premiers barbecues. à Stars Hollow depuis - il est arrivé à stars hollow vers ses douze-treize ans, il ne se rappelle plus vraiment en quelle année.



seasons may change, but some things never will.  
[endroit favori] la bibliothèque de son école à Chicago. Là où il allait s’enfermer et s’évadait de son quotidien à l’aide des bouquins qu’il trouvait, là où il se permettait de rêver, d’oublier un peu la misère dans laquelle était plongée sa maison. [souhait pour le futur] être heureux, tout simplement. Peu importe la forme sous laquelle ce bonheur doit se manifester. Il estime qu’après tout ce temps, il a le droit à un peu de répit, à sa petite dose de bonheur, loin de cette noirceur qui entache son quotidien depuis bien trop longtemps maintenant. Il souhaiterait bien évidemment que sa mère soit guérie, définitivement mais ne se fait pas trop de faux espoirs à ce sujet. Alors il se contentera d’une personne qui mettra un peu de joie dans ses journées. [qu'est ce qui vous retient à stars hollow] sa mère, malade depuis toujours et qui a besoin d’une surveillance quasi constante, bien qu’elle clame pouvoir vivre de manière indépendante. [la personne la plus importante pour vous] là encore, sa mère, celle avec qui il a tout vécu, celle qui s’est occupée de lui avant que lui ne s’occupe d’elle.



and there was the sea between us again  
(UN) Max n’a que très peu de souvenirs de son père, il les a quittés lui et sa mère alors que le petit n’était âgé que de cinq petites années. Il n’avait jamais été vraiment amoureux de sa mère et les responsabilités étaient désormais trop importantes pour qu’il puisse les supporter. Comme si un marmot n’était pas suffisant, la femme avec laquelle il avait eu le dit gosse commençait sérieusement à dérailler et il ne se sentait pas de diriger une garderie et un asile en plus de son travail à l’usine qui lui pompait déjà toute l’énergie qu’il avait. Alors il choisit la solution de facilité, la lâcheté, celle de laisser, livrés plus ou moins à eux même un petit enfant et une mère fraichement diagnostiquée d’une maladie mentale. Si sa mère a fait de son mieux pour éduquer Maximilian, c’est lui, qui, au fil du temps, a fini par prendre le relai pour s’occuper de sa mère, comme un père le ferait. Très jeune, il est devenu l’homme de la maison. (DEUX) La mère de Max avait été diagnostiqué bipolaire. Si au début, son traitement faisait effet, ne laissant place qu’à de très rares crises, elles sont devenues de plus en plus importantes au fil du temps – l’usage combiné de diverses drogues n’aidant pas le processus – et Maximilian a été témoin de beaucoup de choses qu’un enfant ne devrait pas voir. Des simples fois où elle l’empêchait d’aller à l’école à la fois où elle l’a laissé seul, à vingt kilomètres au sud de Chicago. Des moments compliqués à vivre, tout comme les nombreux petits amis défilant à leur domicile, la plupart du temps des mecs malfamés avec qui elle se droguait, qui ne restait jamais bien longtemps, surtout à la recherche d’un toit et d’une chatte chaude pour quelques semaines. Des hommes qui ne faisaient certainement pas office de figures paternels pour Maximilian, du genre à donner des coups quand il se mêlait de ce qui ne le regardait pas plutôt qu’à lui prodiguer des conseils. Sa mère eut même la bonne idée de tomber enceinte d’un de ces mecs et de garder l’enfant, une demi-sœur de huit ans sa cadette, une deuxième personne dont Max allait devoir s’occuper au sein de ce foyer. Alors qu’il semblait impossible que les choses s’empirent, Max a finalement assisté à la pire scène qu’il n’avait vue jusqu’ici. Sa mère allongée dans une baignoire remplie de sang, les poignets ouverts, le pouls faible. C’est suite à cet incident – comme sa mère l’appelle – qu’ils décidèrent (ou plutôt que Max décida pour sa mère) de déménager à Stars Hollow, la ville d’enfance de sa mère, une ville bien plus paisible où ses grands-parents pourraient prendre le relai de temps en temps. (TROIS) Il a dû mal à se contraindre de rester toujours au même boulot Max, il a besoin de changement. Les boulots qu’il fait ne le passionnent pas, il n’a aucune idée de quoi faire de sa vie, mais il est volontaire, il ne rechigne jamais à l’effort. Très habile de ses mains, c’est le bon pote à appeler lorsque vous avez un problème ou besoin d’un coup de main. Le pote qui vous aidera sans problème à déménager, qui montera les meubles dont vous n’arrivez pas à comprendre la notice d’installation, qui pourra s’occuper de votre problème de plomberie, d’électricité, qui réparera votre voiture, bref, l’homme à tout faire. Maximilian n’a jamais fait d’études, mais il est intelligent, pas une intelligence académique - bien que ce ne soit pas ce qui l’ait empêché de faire les études, mais plutôt le manque d’argent et le refus de s’éloigner de sa mère – mais plutôt d’une logique accrue, celle qui fera qu’il sera toujours capable de se débrouiller par lui-même dans n’importe quel type de situation. (QUATRE) Il n’aime pas forcément la ville Max. Non pas qu’il ait quoique ce soit à lui reprocher en particulier, simplement qu’il préférerait habiter dans une plus grande ville. Une ville avec plus d’opportunités de boulot, une ville avec davantage de nouvelles personnes à rencontrer – plutôt que de tomber inlassablement sur les mêmes personnes, encore et encore – une ville avec des professionnels plus à même de soigner sa mère. Mais il sait pertinemment qu’il ne peut pas partir, sa mère est dans un environnement stable ici, il ne peut pas lui enlever ça (et il est hors de question de partir sans elle), même si les crises sont toujours présentes, ici, au moins, les tentations sont moins grandes que dans les grandes villes. Mais Max rêve de voyages en Europe, d’un road trip de plusieurs semaines, de goûter à la liberté, de profiter de la vie sans avoir à s’inquiéter. Mais il n’ose pas, au-delà de son manque d’économies, il n’arrive pas à sauter le pas, à laisser sa mère seule pendant presque un mois, trop effrayé qu’elle tombe à nouveau dans ses vieilles habitudes chicagoannes. (CINQ) Max joue de la guitare depuis qu’il est tout petit, une guitare qu’il avait volée dans la salle de musique de son école à Chicago. L’entendre jouer calmait sa mère lors de ses périodes les plus dépressives. – C’est un collectionneur de sneakers, il est rare qu’il se passe un ou deux mois sans qu’il n’achète une paire, il a même tout un espace de rangement dédié à ses chaussures chez lui. – Il ne fume pas, mais ne refuse que très rarement un verre en soirée. – Il ne parle presque jamais de sa mère à ses proches, il préfère laisser cette partie de lui à la maison et ne pas emmerder les gens avec ses problèmes, tout le monde a les siens après tout. – Il fuit comme la peste les débats politiques, de toute façon les gens ont leurs idées bien arrêtées et ne changeront certainement pas d’avis parce qu’on leur a expliqué avec virulence qu’ils avaient tort autour d’une ou plusieurs bières. – Il est plus adepte des relations sérieuses plutôt que de l’enchaînement de relations volages, par peur de recopier les schémas de sa mère. – Très doué pour les sports, il est inscrit aux clubs locaux de basketball et de football (américain, cela va de soi), sa manière à lui d’évacuer la pression. – Plutôt pacifiste que bagarreur, il ne s’est battu que deux ou trois en sortie de bar, dans des histoires de groupe, plutôt pour défendre ses potes que pour une question d’égo personnel. – Il est de ceux qui veillent jusqu’au petit matin en after de soirée et avec qui vous pouvez avoir une conversation des plus intéressantes. – Les nuits d’été, quand il n’arrive pas à dormir à cause de la chaleur, il part courir jusqu’à tomber d’épuisement. – Cinéphile, il va voir des films au cinéma du coin au moins une fois par semaine, si bien qu’il connait désormais personnellement tous les employés. – Pas vraiment susceptible, pour autant, lorsqu’il a décidé de ne plus parler à quelqu’un, il est extrêmement difficile de le faire changer d’avis.



pseudo, prénom   so high, clément. âge, pays  vingt-six ans, france. comment as-tu connu le forum?   bazzart. avis sur le forum   il a l'air vraiment bien à première vue   .  avatar matthew daddario. votre coup de coeur du moment pas à retourner au taff lundi, ça compte ?   .  dédicace & autre j'étofferai cette fiche très vite, là je dois partir en soirée


Dernière édition par Max Simmons le Mar 6 Fév - 23:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laya Fairchild
avatar
butterflies : 262
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: mila, bethany, patch, ez, bloom.
MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Sam 3 Fév - 19:23

le retour de daddario, ça fait carrément du bien aux yeux.
bienvenue, bon courage pour la rédaction de ta fiche et bonne soirée btw.

_________________
(she carries the ashes of angels in her mouth. she tries to speak but hell comes rushing out.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bethany Rhodes
avatar
butterflies : 172
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: close (0/3) — laya, logan, elio (tc).
MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Sam 3 Fév - 19:29

je plussoie ma vdd sur Daddario
bienvenue, hâte d'en découvrir plus sur ce beau jeune homme !

_________________
i love the adrenaline in my veins, i do whatever it takes cause i love how it feels when i break the chains. — (imagine dragons)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben Blossom
avatar
butterflies : 119
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Sam 3 Fév - 19:36

Bienvenue parmi nous I love you

_________________

So long, sweet words don't have no use for you anymore. No one to say them to so what in the hell would I hold on to them for? And today's a special day, a celebration Cause I've finally come to accept this fact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Rizzo
avatar
butterflies : 530
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (4/5) ▪ alba, alec, oliver - riley.
MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Sam 3 Fév - 20:27

Matt.
Hâte d'en lire plus.
Bienvenue parmi nous et courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetravelsfar.forumactif.com
Ombeline Bourgeois
avatar
butterflies : 32
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: Libre comme l'air (aa)
MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Sam 3 Fév - 22:11

Bienvenue sur le forum & au plaisir de vous lire (aa)

_________________
† L'histoire pas si extraordinaire d'une princesse vieille fille croqueuse de diamants cupcakes et de son adorable prince charmant affreux chat borgne tapivore, alias mr darcy. ≡ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elio Bells
avatar
butterflies : 50
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: beth (tc), ... [1/4]
MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Sam 3 Fév - 23:59

daddario, l'amour de ma vie.
bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan Sindhea
avatar
butterflies : 320
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (close) my promises/ ben / gus
MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Dim 4 Fév - 0:29

Bienvenue I love you

_________________


love is like the wind, you can't see it but you can feel it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Dawson
avatar
butterflies : 154
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: open (1/3) - ez, tc
MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Dim 4 Fév - 1:25

bienvenue parmi nous beau gosse
hâte de découvrir le personnage
profite bien de ta soirée et de ton lundi du coup, lucky you

_________________

she made me feel things.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Brekker
avatar
butterflies : 131
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: fr - open.
MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Dim 4 Fév - 11:52

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
India Wagner
avatar
butterflies : 41
since here : 03/02/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: open (1/3) — max, sam.
MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Mar 6 Fév - 17:50

BON ALORS

_________________

Many boys will bring you flowers. But someday you'll meet a boy who will learn your favorite flower, your favorite song, your favorite sweet. And even if he is too poor to give you any of them, it won't matter because he will have taken the time to know you as no one else does. Only that boy earns your heart. (six of crows)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Simmons
avatar
butterflies : 4
since here : 03/02/2018

MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Mar 6 Fév - 23:44

merci à toutes et à tous pour l'accueil, content que daddario plaise I love you

@India Wagner a écrit:
BON ALORS
suffit de demander
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alba Rizzo
to enjoy being natural.
avatar
butterflies : 498
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (1/3) jamie | anglais, français
MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Mer 7 Fév - 19:01

mon dieu max il est trop chou, et juste parfait. un lien va s'imposer entre lui et alba (et jamie vu qu'il va bosser au garage du père de jamie) mais ça serait cool d'avoir un homme à tout faire dans les contacts de alab je valide

_________________
“I managed to find Uno and Checkers, and Battleship and most of the pieces of Candyland. Which I figure, we can mix together to create a fabulous new game, Candyship Battleland. War never tasted so good!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Simmons
avatar
butterflies : 4
since here : 03/02/2018

MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   Mer 7 Fév - 20:02

merci pour le compliment et avec grand plaisir pour le lien, je viendrais te voir par mp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: the planet is fine, the people are fucked. (max)   

Revenir en haut Aller en bas
 

the planet is fine, the people are fucked. (max)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Vocal People 2010
» Un beau livre: Hungry planet : what the world eats
» Tante Fine de Fécamp
» Little people Fisher Price
» Motricité fine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SUMMER TIME :: fairy tales and firesides :: happily ever after-