AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terry Ashford
avatar
butterflies : 12
since here : 02/02/2018

MessageSujet: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Sam 3 Fév - 0:46



Terry Ashford
"Un jour, je suis né. Depuis, j'improvise"
©️️misguidedglamorousbufeo.

surnom(s) - Ty, Ash  signe astrologique - Taureau date & lieu de naissance - 15 Mai 1984 à Windhoek en Namibie. origines & nationalité - Américano-Chypriote job - Avocat spécialisé en droit pénal, droit civil et droit de la propriété intellectuelle & industrielle. Vous l'aurez peut-être vu à la télévision ou entendu parler de lui car il lui arrive d'être en charge de dossiers très médiatisés statut civil - en couple.  caractéristiques physiques - grand brun aux yeux bleus, la plupart du temps porteur d'une barbe entretenue, pas trop conscience d'un éventuel sex-appeal qu'il pourrait dégager  traits de caractère -  mec plutôt droit et loyal. Plus intéressé par la culture intellectuelle que le culte de son corps. Il y a plus de chance de le croiser dans une bibliothèque ou lieu d'enrichissement culturel que à la salle de sport. La déformation professionnelle veut qu'il soit très attentif aux détails, aux autres, il est à l'écoute et plutôt du genre à chercher des solutions. Pas des compromis. C'est un type aux caractères variés selon les personnes avec qui il se trouve et le milieu professionnel ou personnel. Dans la vie privée il est plutôt discret. Dans la vie professionnelle c'est un vrai requin, redoutable qui s'acharne jusqu'à obtenir ce qu'il veut. Il ne lâche rien c'est un gars déterminé et parfois il outrepasse les règles. D'où l'utilité de les maitriser. Il n'a pas peur de grand chose. outfits favoris - Il aime bien s'habiller. Qu'il s'agisse d'une tenue décontractée ou d'un costard, il porte les deux en faisant attention à l'allure générale.  objet fétiche - C'est con à dire mais c'est la toute première cravate et montre que lui a offert son père le jour de la cérémonie de serment. Ils ont fêté son titre d'avocat dans l'un des plus grands restaurants de New York. Il a aussi à son poignet un petit bracelet en ficelle de coton fait par un artisan asiatique. Il l'a acheté alors qu'il parcourait les rues de Colombo au Sri Lanka. péchés mignons - les cochonneries de snacks qu'on trouve dans les distributeurs de snacks & confiseries. C'est assez dur pour lui de se retenir de pas manger ou grignoter ce genre de douceurs. Surtout quand il y a du chocolat. Il aime bien en manger à même la tablette. Un ou plusieurs petits carrés de chocolat lui font toujours plaisir film/tv show - Il ne regarde pas les séries parce qu'il n'est pas suffisamment patient pour attendre ce qui se passerait ensuite. Seuls les épisodes de Black Mirror parviennent à maintenir son attention étant donné qu'ils sont indépendants les uns des autres. Il n'est pas adepte de gros blockbusters américains bien qu'à l'occasion il en regarde mais il préfère les films d'auteur, et les films étrangers. Il a une préférence pour les thrillers et films à suspense. saison préférée - L'hiver pour le goût d'être près d'un feu de cheminée avec un bon bouquin, et l'été pour les tenues plus légères qu'arborent les femmes car oui, il en aime les courbes. à Stars Hollow depuis - 3 ans.  



seasons may change, but some things never will.  
[endroit favori] A New York, il avait l'habitude de l'engouement de la grande ville, les lieux de sortie et divers musées et expositions. Les lieux culturels l'attiraient, tout comme central park. Il y flânait dès qu'il avait un moment et allait courir tôt le matin. Les bibliothèques aussi étaient un refuge en plus d'un lieu où il travaillait pour ses plaidoiries. A présent, à Stars Harlow, son lieu favori resterait tout espace de verdure, dans la nature ainsi que la bibliothèque dans laquelle travaille sa meilleure amie. Il passe beaucoup de temps dans les libraires aussi et les disquaires car il aime écouter de vieux vinyles [souhait pour le futur] continuer à concilier sa vie actuelle dans cette petite ville du Connecticut avec le travail à New York. Voyager aussi comme il a eu l'habitude de faire depuis tout jeune et s'engager dans un projet humanitaire. Il participe au maximum aux activités pro bono du cabinet dans lequel il intervient ponctuellement  [qu'est ce qui vous retient à stars hollow] sa famille du côté paternel qui vit ici depuis toujours. Son grand-père a des soucis de santé depuis quelques années et n'ayant plus ses grands-parents du côté maternel, il ne veut pas passer à côté de certaines choses. Il a aussi réussi à s'adapter à cette nouvelle vie et ce cadre ne lui déplait pas trop. D'autant qu'il fait parfois des aller-retours pour New York occasionnellement selon les dossiers [la personne la plus importante pour vous] Son entourage que ça soit amis ou famille.  



and there was the sea between us again  
~  Né d'un père avocat qui a entre autres fait du droit diplomatique et consulaire, sa profession rattachée à la diplomatie l'a poussé à déménager tous les 5 ans en embarquant sa famille avec lui. Cet américain ambitieux a croisé le chemin d'une belle Chypriote qui est maitre de conférences sur les relations internationales. Ce mélange culturel a donné naissance à Terry Ashford, américano-chypriote né en Namibie. Il a connu la vie en Afrique du sud sans être particulièrement préservé en dépit d'une sécurité dont la famille pouvait bénéficier. Les parcs nationaux, le désert, les paysages bouleversants ont été son terrain de jeu depuis petit.  

~ Quand il a eu 6 ans, ses parents ont déménagé dans une belle maison à Johannesburg. Terry continuait de suivre l'école à distance grâce à sa mère et approchait toutefois les écoles du coin pour goûter à la culture locale et ce mode de vie. Sa famille n'a pas voulu qu'il vive qu'avec des expat' dans des écoles qui leurs étaient presque dédiées. Sa mère organisait des événements auprès d'une école primaire ce qui lui a permis de tisser des liens en tant qu'enfant avec des gamins de là-bas. Terry a commencé à apprendre le Afrikaans là-bas. Depuis son plus jeune âge, il a été habitué à entendre et comprendre plusieurs langues à savoir l'anglais, le grec et un peu de Turc. Cette capacité à apprendre s'est développée avec le temps. Très tôt les livres l'ont intéressé d'ailleurs et il a toujours voulu en savoir plus sur ce qui se passait 'ailleurs'. Plutôt que d'imaginer le monde, il était curieux de le découvrir par lui-même.
C'est cette année-là que sa mère a donné naissance à sa petite sœur, peu avant le départ prévu pour une nouvelle destination. Ça l'a obligé à rester au pays et faire des conférences à distance.

~ Terry a donc suivi son père à Beyrouth. Il y a vécu également pendant 5 ans à savoir jusqu'en 2000. Fini les cours à distance, il allait dans une école à 'plein temps' pour apprendre comme les autres. Cette culture et cette religion étaient assez inédite pour lui mais il a appris à la connaitre et se forger sa propre idée. Apprendre l'arabe a été extrêmement difficile pour lui, un véritable défi mais il s'en sort plutôt bien ce qui lui sera utile dans les affaires plus tard avant même qu'il ne le sache.
Sa mère & sa sœur ne les ont pas rejoint, à Beyrouth. Il prit connaissance des dures réalités de la vie, avec les guerres, les combats menés, les séquelles de la guerre au Liban qui avait pris fin qu'en 1990.

~ Ce n'est qu'en 2000 qu'ils se retrouvaient tous à Colombo, au Sri Lanka. Ce fut un de ses pays coup de cœur. Les montagnes, les forêts denses, les plantations de thé, les épices. Tout lui plut et l'enthousiasma. Il avait à l'époque 16 ans, avec ces émois, ces nouveaux sentiments. Terry est tombé sous le charme d'une Sri Lankaise qu'il voyait à l'orphelinat pour éléphants. Une belle histoire mais compliquée avec les dictats dans ces pays, les coutumes.

~ En 2004 il regagna une terre qui lui était inconnue mais pourtant gravée dans ses origines. Les Etats Unis. Ce grand territoire où tout est possible.
Bien que peu ravi du président à cette époque là, tout le chamboula. Cette vie si occidentale, cette émulsion de foule, cette précipitation dans la façon de vivre, ces taxis, ce brouhaha des grandes villes... son refuge se trouvait dans les parcs de la ville.
Ils avaient un très bel appartement au cœur de Manhattan. Depuis son voyage au Sri Lanka, il avait fait de son père le plus heureux en décidant de se lancer dans le droit pour ses études supérieures. Initialement il s'affirmait comme vouloir défendre la cause environnementale, animale. Effet Sri Lanka me direz vous. Mais son père lui a ouvert les yeux sur les difficultés du métier et la nécessité de gagner sa vie. Il lui trouva alors un stage pour qu'il se fasse une première idée, dans un grand cabinet de la ville.
Au départ ça n'avait pas été chose aisée mais Terry s'adapta à cet environnement de travail. Il trouva une sorte d'apaisement dans les bibliothèques de la ville et les bureaux dans les derniers étages des gratte-ciels de cette ville où tout est démesuré. En parallèle il avait commencé ses études à la prestigieuse école de Fordham Law School. Il était brillant et c'était inné.
En cinq ans, il fit un parcours sans faute. Très intense professionnellement parlant,
mais il eu un avant-goût de la profession d'avocat en multipliant les expériences professionnelles. Quelques sorties lui valurent de goûter d'ailleurs pas seulement aux saveurs de ce métier poignant mais aussi aux délices multiples de la vie, gustatifs,
visuels, culturels, sexuels... disons qu'il profitait de la vie New Yorkaise comme s'il devait rattraper des années sans avoir connu un monde aussi urbain et moderne à la fois. Il s'habitua assez rapidement, capable de s'adapter à tout. Puis son côté polyglotte était très apprécié par le milieu, car il fallait rappeler qu'il maitrise parfaitement l'anglais, le grec, le turc, l'arabe et a des notions d'Afrikaans ainsi que de cinghalais. Il est dans l'optique de maitriser l'espagnol d'ici la fin de l'année car rêve des pays d'Amérique centrale et du sud.

~ Il s'est fait quelques amis fiables lors de ses études, des connaissances par le biais d'amis d'amis et il se rend compte qu'il faut savoir trier et ne pas trop être influençable. Il essaye au maximum de rester fidèle à lui-même, son tempérament mais parfois, on se laisse entrainer dans le tourbillon new yorkais. Enfin diplomé en 2009 du très beau titre d'Avocat, la cérémonie pendant laquelle il prête serment rend son entourage fier de lui. Son père, ses grands parents paternels natifs de Stars Hollow, sa mère et sa sœur mais également une amie de l'université avec qui il était très proche et deux copains qui faisaient quelque chose complètement différent du droit.

~ Lancé dans le monde professionnel, il évolue dans plusieurs cabinets jusqu'à décider de bosser aussi en libéral lorsqu'il sent qu'une clientèle peut le suivre et le solliciter. Un peu pistonné et surtout faisant preuve d'un brio naturel, il devient l'avocat de personnalités et célébrités. Il fait face à diverses affaires complexes tant dans le cabinet New Yorkais auquel il est rattaché ainsi qu'à son propre cabinet car il travaille à côté en tant que libéral. Des affaires de droits d'auteur, des affaires d'enfant médicament qui se rebiffe contre leur propre famille, des affaires d'acteurs accusés d'agressions sexuelles et autres types de différends complexes.

~ Une affaire très médiatisée le pousse à avoir besoin de prendre un peu de recul il y a 3 ans de cela. Qui plus est son grand-père paternel a besoin d'un peu de présence familiale pour souci de santé. Les parents de Terry sont encore pas mal pris par leur boulot et sont présents quand ils le peuvent. La mère fait des aller-retours entre les Etats Unis et l'Europe la plupart du temps bien qu'elle soit basée à NY et le père reste sur NY à présent mais accepte prochainement une nouvelle mission diplomatique et a l'intention de partir en Asie. Sa sœur est elle aussi très occupée mais vient voir les grands parents quand elle le peut. Volontaire, Terry décide donc d'aller à Stars Hollow s'éloigner du feu des projecteurs suite à cette fameuse affaire impliquant des politiciens de renom et il retrouve sa famille. Se montre présent et sait qu'il doit y passer quelques semaines. De là, il tombe sur une annonce en lisant le journal local. Une jeune femme cherche un colocataire pour l'aider à payer le loyer d'une maison trop grande pour elle. Il fait donc la rencontre d'une prénommée Ombeline et ... de son chat M. Darcy. La femme lui parait un peu rigide sur les bords et maniaque mais il s'en rendra compte après avoir passé l'épreuve de sélection par cette dernière. Il emménage ainsi avec elle mais ils parviennent à co-habiter jusqu'à finalement s'apprécier.

~ Il se rend ponctuellement à NY selon certaines affaires mais a finalement adopté le mode de vie à Stars Hollow, grâce à un coup de pouce de sa colocataire devenue avec le temps, meilleure amie. Elle est écrivain et bibliothécaire, cet amour commun des livres les a quelque part rapproché. C'est une jeune femme qui connait bien mieux la petite ville que lui et qui a su le convaincre d'y rester plus longtemps que prévu. Il accepta, convaincu par la plaidoirie de la jolie brune. Cela fait donc 3 ans qu'il y habite, en colocation. En Novembre 2017, il a du retourner à NY pour défendre les intérêts d'une canadienne connue dont l'affaire a été plus compliquée que prévu en raison de non-dits. Il s'est installé quelques temps dans l'appartement familial à Manhattan et au cours de cette affaire a fait la rencontre de l'attaché de presse de la jeune canadienne. Une belle blonde au sourire ravageur et aux jambes interminables. Ils ont du se voir à plusieurs reprises dans le cadre de l'affaire ayant un "client commun" et ils ont fini ensemble dans un lit. Curieusement, le lendemain il ne lui dit pas de claquer la porte en partant. Il lui proposa de la revoir, en dehors du "cadre professionnel". Ils passèrent un peu de temps ensemble, c'était simple, agréable et ça dura ainsi plusieurs semaines. L'américano-chypriote retourna ensuite à Stars Hollow mais ne pensait qu'à cette rencontre quand il fut de retour. Impossible de passer à autre chose. Alors la relation continuait à distance, jusqu'à ce qu'il retourne à New York pour le travail, peu avant le nouvel an 2018. Il passa le réveillon du 31 Décembre aux côtés de cette jeune femme et tenta de la convaincre, en début Janvier, de le rejoindre. Il voulait clairement être avec elle et ne s'en cacha pas. Bien sur, l'avocat quitterait cette colocation bien qu'il s'était habitué à cette vie commune avec la particulière Ombeline. Finalement il ne connaissait pas si bien la jeune femme auprès de qui il s'engageait mais, il en apprendrait bien plus sur elle en partageant le quotidien avec cette dernière, qui accepta de tenter l'aventure à ses côtés et de quitter la ville de la grosse pomme pour se perdre dans une bien plus petite ville du Connecticut.



pseudo, prénom Banzaï. âge, pays  20 et des brouettes. comment as-tu connu le forum?   Bazzart peut-être ? Ou en vaquant d'un partenariat à un autre. avis sur le forum   Plutôt séduisant, en son genre.  avatar   Une première pour moi mais, tentons Dornan. votre coup de coeur du moment   Le design d'intérieur. j'ai pas de tunes mais on peut rêver non ?  dédicace & autre  Merci Belly pour ce joli perso sorti de ton imagination      .


Dernière édition par Terry Ashford le Dim 4 Fév - 14:10, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Dawson
avatar
butterflies : 154
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: open (1/3) - ez, tc
MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Sam 3 Fév - 10:54

bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche
Jamie est un très bon choix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Rizzo
avatar
butterflies : 530
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (4/5) ▪ alba, alec, oliver - riley.
MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Sam 3 Fév - 11:09

Jamie.
Hâte d'en savoir plus.
Bienvenue parmi nous et courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetravelsfar.forumactif.com
Joan Sindhea
avatar
butterflies : 320
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (close) my promises/ ben / gus
MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Sam 3 Fév - 11:33

jamie
Bienvenue parmi nous I love you

_________________


love is like the wind, you can't see it but you can feel it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannah Malbrough
avatar
butterflies : 75
since here : 29/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: 2/3, fr-eng.
MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Sam 3 Fév - 14:38

Bienvenue, on devrait pouvoir se trouver un lien bien sympa cat I love you

_________________
I wanted to run away with you, and I will bring all my dreams and fears. Like lullabies you are forever in my mind, I see you in all the pieces in my life, though you weren't mine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben Blossom
avatar
butterflies : 119
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Sam 3 Fév - 15:16

Bienvenue parmi nous I love you

_________________

So long, sweet words don't have no use for you anymore. No one to say them to so what in the hell would I hold on to them for? And today's a special day, a celebration Cause I've finally come to accept this fact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terry Ashford
avatar
butterflies : 12
since here : 02/02/2018

MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Sam 3 Fév - 19:03

merci beaucoup pour votre accueil, la fiche est en cours :)
j'espère que Terry vous plaira !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombeline Bourgeois
avatar
butterflies : 32
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: Libre comme l'air (aa)
MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Sam 3 Fév - 21:14

Officiellement bienvenue
Bon courage pour la rédac', j'aime beaucoup ton début de fiche & j'ai vraiment hâte d'en lire davantage.
Au plaisir de te retrouver in game

_________________
† L'histoire pas si extraordinaire d'une princesse vieille fille croqueuse de diamants cupcakes et de son adorable prince charmant affreux chat borgne tapivore, alias mr darcy. ≡ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terry Ashford
avatar
butterflies : 12
since here : 02/02/2018

MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Dim 4 Fév - 0:24

Merci beaucoup !!!! J'espère que le reste de ma fiche (enfin terminée !) te plait tout autant, et que je n'ai perdu personne en route ! (Désolée pour le pavé !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombeline Bourgeois
avatar
butterflies : 32
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: Libre comme l'air (aa)
MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Dim 4 Fév - 9:16

C'est parfait, j'adore l'histoire de Terry, particulièrement ses premières années en Afrique du Sud. Tu dis de ma plume mais la tienne est
Je crois que je suis amoureuse

_________________
† L'histoire pas si extraordinaire d'une princesse vieille fille croqueuse de diamants cupcakes et de son adorable prince charmant affreux chat borgne tapivore, alias mr darcy. ≡ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laya Fairchild
avatar
butterflies : 262
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: mila, bethany, patch, ez, bloom.
MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Dim 4 Fév - 10:36

bienvenue parmi nous (il est jamais trop tard, nop) et quelle fiche.

_________________
(she carries the ashes of angels in her mouth. she tries to speak but hell comes rushing out.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terry Ashford
avatar
butterflies : 12
since here : 02/02/2018

MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Dim 4 Fév - 10:38

Trop contente qu'il te convienne, ce Terry ! Et merci pour ce joli compliment @Ombeline Bourgeois !!
Citation :
Je crois que je suis amoureuse

Mais non voyons.... puis il est imparfait, forcément... Belly l'aura pour elle "presque" toute seule un certain moment, son meilleur ami.


Citation :
@Laya Fairchild a écrit:
bienvenue parmi nous (il est jamais trop tard, nop) et quelle fiche.
Merci beaucoup @Laya Fairchild , pour cet accueil et pour avoir aussi eu la force de tout lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Rizzo
avatar
butterflies : 530
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (4/5) ▪ alba, alec, oliver - riley.
MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Dim 4 Fév - 10:47

J'adore l'histoire de Terry.
Hâte de le voir évoluer sur le forum.
Comme Ombeline a donné son avis, je valide.
Bon jeu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetravelsfar.forumactif.com
Terry Ashford
avatar
butterflies : 12
since here : 02/02/2018

MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   Dim 4 Fév - 14:00

@Jamie Rizzo a écrit:
J'adore l'histoire de Terry.
Hâte de le voir évoluer sur le forum.
Comme Ombeline a donné son avis, je valide.
Bon jeu parmi nous.

Merci beaucoup !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Se justifier, c'est plaider coupable (Ash)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présumé coupable
» Une lettre officielle pour justifier le manque de $$ ??
» Vaccin rougeole
» non-scolarisation et justification...
» la prise d'otages de Beslan ( fédération de Russie )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SUMMER TIME :: fairy tales and firesides :: happily ever after-