AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 [hospital/ben] only hope.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joan Sindhea
avatar
butterflies : 320
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (close) my promises/ ben / gus
MessageSujet: [hospital/ben] only hope.   Dim 28 Jan - 21:39


( with/ @Ben Blossom )
- Tu vas bosser à cette heure-ci ? - le ton de son mari se voulait froid et autoritaire ? Joan arqua un sourcil tout en mettant sa veste et attrapant son sac à main. Bien entendu qu'elle allait bosser à cette heure-ci. Elle faisait un peu ce qu'elle voulait de ses horaires de travail, tant qu'elle rendait au journal son article écrit, en temps et en heure. Décidément, elle qui se croyait libre de travailler quand elle le pouvait, ce n'était pas entièrement le cas. Et à défaut de rendre des comptes à son patron, c'est à son mari qu'elle le devait maintenant - Il n'est que dix-sept heures chéri. Je dois aller voir ce patient de l'hôpital... Il ne me reste plus que quelques jours pour boucler cet article. Après ça, je serais toute à toi. - dit-elle tout en se mettant sur la pointe des pieds pour accéder doucement à la bouche de son mari. Le baiser fut rapide et presque un supplice pour elle. Elle n'aimait définitivement pas cet air suspicieux chez son mari. Fronçant les sourcils, il ne lui adressa aucun mot et se contenta de revenir devant son match de baseball. Joan n'en pouvait plus de cette froideur qui s'était installée depuis quelques longs mois dans son couple. Que c'était-il passé pour qu'ils en arrivent là ? Elle se racla la gorge et prit finalement sa voiture pour se rendre à l'hôpital, qui se trouvait à quelques kilomètres de Stars Hollow. Sur le chemin, elle passa un coup de fil à ses deux meilleures amies. Non pas pour se plaindre de son couple, puisse qu'elles n'étaient pas au courant et elle ne voulait en aucun cas les affoler avec ça. Mais plutôt pour organiser une soirée filles, qui lui changerait les idées. Et bien entendu, c'est chez Lauren que la soirée se passerait. Parce que Alba savait bien que son colocataire et frère faisait fuir Joan depuis genre, toujours. Surtout qu'en ce moment, c'était compliqué entre Lauren et Al. Du coup, l'affaire était vite réglée. Une demie heure plus tard, Joan gara sa voiture sur le parking de l'hôpital et se rendit directement dans la chambre du patient qu'elle suivait depuis quelques semaines. Un trentenaire victime d'un accident de voiture et qui avait perdu l'usage de ses jambes. Il avait accepté que Joan écrive un article sur lui. Si au début le jeune homme n'était pas franchement bavard, avec le temps il avait réussit à se confier à elle. De plus en plus. Elle l'emmenait souvent en promenade au parc, s'octroyant quelques excès à chaque fois qu'ils croisaient ce marchand de glaces. Ce qui le faisait bien rire quand il se rappelait à chaque fois qu'elle lui disait qu'elle ne craquerait pas la fois prochaine. Elle toqua, puis sans réponse elle ouvrit doucement la porte et l'aperçu entrain de dormir. Tout en refermant la porte doucement, cette dernière grinça ce qui le sorti de son sommeil. Grimaçant, elle s'avance vers lui - Désolée pour le réveil. Je passe un peu tard aujourd'hui, mais j'avais tellement de choses à faire avant. - dit-elle tout en s'avançant vers le fauteuil dans lequel il était assit.

_________________


love is like the wind, you can't see it but you can feel it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben Blossom
avatar
butterflies : 119
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: [hospital/ben] only hope.   Dim 28 Jan - 22:19


≈ ≈ ≈
{ I wanna live before I die rhe sweet and bitter taste
To stand tere on the edge so close to the flame. }
crédit/ tumblrmarina kaye.

L’hôpital. Ben connaissait cet endroit par cœur, chaque couloir, chaque salle d’examen. C’était comme s’il passait tout son temps là-bas. Cet odeur qu’il détestait au départ, l’odeur de l’hôpital était devenu comme familière et c’était difficile de l’accepter. Par chance, Ben n’était pas toujours à l’hôpital ce qui lui évitait de perdre la tête. Cependant, depuis deux jours il y était. On avait dû une fois de plus le garder à cause des douleurs dans sa colonne vertébrale. Les médecins voulaient faire quelques examens afin d’être sûr que les choses ne s’aggravaient pas. Ce qu’il ne disait pas c’est que la douleur avait commencé après l’enterrement de ses parents, il avait été profondément heurté, meurtris et il y était allé un peu fort lors de la rééducation. Il avait eu envie d’exprimer sa frustration en faisant quelque chose et maintenant son corps le rappelait à l’ordre. Ben n’était pas nerveux, il n’était pas anxieux. Il avait appris à faire avec. Dire qu’il avait fait le deuil de sa complète mobilité serait un mensonge, mais il sait qu’il ne doit pas s’accrocher à une chimère. Il accepte doucement le fait de pouvoir par chance peut-être remarcher avec une canne d’ici quelques mois pour ne pas dire quelques années. Il se laisse donc faire par le corps médical. Il était comme résigné depuis quelques temps. Alors en attendant un autre examen Ben se reposait dans sa chambre. C’était rare pour lui de faire ce qu’on appelle une sieste. Il avait longtemps été presque hyperactif, mais tout avait changé. Il était différent et toujours dans cet esprit de résignation il attendait sagement. Autant se reposer se disait-il. Soudain, il entendit la porte s’ouvrir et se réveilla en sursaut pour apercevoir Joan se tenait devant lui. Comme souvent elle venait lui rendre visite. Elle pas-sait du temps avec lui pour son « article ». Cela avait commencé ainsi, mais il savait qu’aujourd’hui il y avait plus que ça. Elle aimait passer du temps en sa compagnie, lui parler, apprendre à le connaitre. Il savait qu’elle ne le regardait plus comme le gars en fauteuil roulant et c’était réconfortant, c’était libérateur, mais lorsqu’il avait surpris il y a quelques jours son regard il avait pris peur. Ce regard qu’ont les femmes sur lui parfois. Joan ne montrait rien, mais elle s’attachait à rien et ce n’était pas une bonne chose. Ben n’était pas prêt à laisser entrer quiconque dans sa vie. Il était terrifié à l’idée de s’attacher, de perdre à nouveau. A chaque fois que quelqu’un s’approchait trop il se rappelait combien il avait souffert lorsque sa fiancée était partie parce qu’il n’était plus l’homme qu’elle aimait. Joan était différente, elle ne connaissait pas le Ben d’avant, pourtant, il ne voulait pas la laisser entrer dans sa vie. Alors il l’avait évité soigneusement. Au fond, il n’avait pas envie de la faire fuir, mais il avait l’impression de ne pas avoir d’autre choix. « Tu n’es pas obligée de venir tu sais, je pense que tu as assez de matière pour ton article. » Lui répondit Ben avec une voix assez indifférente. Il espérait que son apparente mauvaise humeur la ferait revenir à un autre moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan Sindhea
avatar
butterflies : 320
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (close) my promises/ ben / gus
MessageSujet: Re: [hospital/ben] only hope.   Dim 28 Jan - 22:53


( with/ @Ben Blossom )
Alors qu'elle s'approchait de la petite tablette pour y déposer son sac, la remarque du jeune homme la figea directe sur place. Cette phrase eut comme l'effet d'une bombe. Elle arqua légèrement un sourcil tout en continuant de se dévêtir. Pourquoi disait-il cela ? Surement une journée de moins bien, comme beaucoup de patients qui étaient à l'hôpital depuis quelques temps. Et elle comprenait parfaitement. Quelques secondes plus, tout en se raclant la gorge, elle s’assit sur le lit faisant mine de ne pas avoir entendu. Le silence était roi. Une première depuis des semaines. Elle était peinée, mais préférait ne rien montrer. Le silence était lourd et pour le combler, elle claqua doucement ses ongles contre la petite tablette. Aucune envie d'écrire et de le saouler avec des questions aujourd'hui. Elle mit ses inquiétudes de côtés et se leva d'un coup puis se mit face à lui, déployant son plus beau sourire. Puis, comme pour le motiver, elle claqua ses deux mains - Une balade au parc te ferait plaisir ? J'ai une faim de loup et une glace serait la bienvenue. Tu veux, mh, que je te laisses te rafraîchir le visage avant de descendre ? - elle faisait pleins de gestes, essayant de le motiver un peu... mais au fond, elle sentait bien qu'il n'avait aucune envie de quoi que ce soit aujourd'hui. Peut-être en avait-il réellement marre de la supporter tout les jours. Une mine inquiète se dessina sur le visage de la brune lorsqu'elle vit le regard du blond s'assombrir au croisement de leurs regards.

_________________


love is like the wind, you can't see it but you can feel it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben Blossom
avatar
butterflies : 119
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: [hospital/ben] only hope.   Lun 29 Jan - 21:16


≈ ≈ ≈
{ I wanna live before I die rhe sweet and bitter taste
To stand tere on the edge so close to the flame. }
crédit/ tumblrmarina kaye.

Ben n’avait pas envie d’être désagréable avec la jeune femme parce qu’elle avait toujours été si gentille avec lui, chaleureuse, mais il ne pouvait pas supporter cette situation. Elle se rapprochait de lui, elle s’attachait à lui. Il pouvait le sentir et ce n’était pas possible. Il ne pouvait pas la laisser entrer dans sa vie ou dans son cœur bien trop abimé. Elle allait elle aussi finir par se rendre compte du vide à l’intérieur de lui depuis son accident et le laisser comme son ex-fiancée l’avait fait. Il préférait alors porter comme une armure pour se protéger. Joan ne lui rendait pas la tâche facile avec cette proposition de promenade avec une glace. Elle savait qu’il était gourmand et qu’il aurait bien besoin de sortir de cette chambre. Ben ne pouvait cependant pas accepter parce qu’il allait forcément passer un bon moment en sa compagnie et c’était contre ce qu’il voulait. Il ne savait cependant pas comment le prendre lorsqu’elle lui dit qu’elle le laisserait se rafraichir le visage comme s’il avait mauvaise mine. Elle avait sûrement raison. Il n’était pas dans son assiette et ceci depuis quelques temps maintenant. « Je n’ai pas vraiment faim, ni envie de sortir, tu devrais y aller seule. » Lui répondit Ben. Il n’osait pas croiser son regard parce que c’était plus difficile que pré-vue. Evidemment qu’il avait faim et qu’il avait envie de sortir de sa chambre. Il savait que s’il croisait son regard elle allait s’en rendre compte et finir par le convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan Sindhea
avatar
butterflies : 320
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (close) my promises/ ben / gus
MessageSujet: Re: [hospital/ben] only hope.   Lun 29 Jan - 23:00


( with/ @Ben Blossom )
Elle ne savait trop comment prendre cette situation aujourd'hui. Hier encore tout allait bien et il raffolait d'une glace. Mais aujourd'hui, il n'était pas des plus aimables. Elle croisa ses bras contre sa poitrine tout en fixant Ben qui évitait de plus en plus son regard. Il n'avait clairement pas envie de la voir aujourd'hui. Elle avala difficilement sa salive et tortilla doucement ses doigts, nerveuse - J'aurais peut-être du appeler avant de passer. Je suis désolée. Parfois je suis vraiment un boulet. - dit-elle tout en se passant maladroitement une main dans les cheveux. - T'es fatigué, je comprends. Je repasserais demain... - dit-elle en prenant son sac mollement. Depuis qu'elle le connaissait, Ben était comme une bouffée d'oxygène pour elle. Un inconnu qui était vite devenu un confident quelques fois. Elle qui ne se confiait que très peu, sauf à ses meilleurs amis. Mais il l'écoutait souvent parler pendant des heures. Alors qu'à la base, c'est plutôt elle qui devrait écouter Ben pendant des heures. Elle était devenue très bavarde avec lui. Cet homme qu'elle ne connaissait pas. Puis, à son tour, il s'était confié à elle, sur sa vie. Et elle imaginait ce qu'il était avant ce drame. L'histoire de cet homme qui avait perdue sa petite amie, à cause de son 'handicap'... puis sa vie de famille. La perte de son neveu, puis de ses parents récemment. En quelques semaines, ils en savaient plus l'un sur l'autre que leurs amis respectifs n'avaient apprit en plusieurs années. Le 'vous' avait très vite été remplacé par le 'tu', très naturellement. Comme ci c'était évident. Et ce changement brutal de comportement lui faisait vraiment mal au coeur. Non pas pour elle, mais pour lui. Elle se demanda directement ce qui avait pu se passer dans la journée pour qu'il soit d'aussi mauvais poil. Mais elle préféra se taire. Timidement, elle posa son regard sur lui et avant de se rapprocher de la porte, elle lui déposa un paquet de chocolats de cette boutique qu'il affectionnait depuis tout petit et qu'ils s'étaient trouvé en commun lors de leurs nombreuses discussions. - Oh, j'allais oublier... je les aient achetés ce matin. Manges pas tout, j'en voudrais surement demain. - lui dit-elle tout en affichant un petit sourire malicieux. Puis, se rappelant qu'il voulait être seul, elle haussa les épaules et soupira tout en se déplaçant vers la porte de la chambre - Bon... Reposes-toi bien. Bonne soirée. - Elle respectait tout à fait qu'il ait envie de rester seul, mais au fond elle aurait bien aimé passer plus de temps avec lui aujourd'hui.
Un sentiment qu'elle aimerait ne jamais avoir par rapport à son mari, mais qu'elle ne peut définitivement pas contrôler.

_________________


love is like the wind, you can't see it but you can feel it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben Blossom
avatar
butterflies : 119
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: [hospital/ben] only hope.   Mer 31 Jan - 21:09


≈ ≈ ≈
{ I wanna live before I die rhe sweet and bitter taste
To stand tere on the edge so close to the flame. }
crédit/ tumblrmarina kaye.

Ben se sentait d’une certaine façon vulnérable avec la jeune femme et pour cause elle savait beaucoup de choses sur lui. Elle en savait plus que n’importe qui. Cela allait avant qu’il n’apprenne à le connaitre parce qu’elle n’était que la journaliste un peu étrange qui aimait les histoires des autres dans cet hôpital. Puis il avait appris à la connaitre, à l’apprécier et cela lui avait fait vraiment peur. Encore plus peur lors-qu’il s’était rendu compte de la façon dont elle le regardait. Elle s’attachait à lui il pouvait le voir et le sentir. Maintenant il s’était comporté comme un crétin avec elle comme pour se dédouaner de ce qu’il pourrait ressentir. Ben savait qu’il y était allé un peu fort. Sa mauvaise humeur n’était pas le fait de la présence de la jeune femme, mais elle l’accentuait en essayant de percer sa carapace. Il essayait de se protéger parce qu’il voyait comme une mauvaise chose un quelconque rapprochement avec quelqu’un. Joan lui fit un pincement au cœur en se traitant elle-même de boulet. Puis la jeune femme alla pour s’en aller, mais heureusement elle avait encore quelque chose à lui dire. Elle lui avait acheté du chocolat et il se sentait vraiment comme le pire des pires des imbéciles. Elle pensait à lui et en retour il l’avait traité comme si elle n’était personne. « Attend.. » Lâcha Ben. Il ne pouvait pas la laisser partir aussi facilement après ce qu’elle faisait pour lui. Il n’aurait pas été « humain » s’il avait fait ça. « Ne dis pas ça, tu n’es pas un boulet, c’est juste que .. » Commença par lui dire Ben avant de faire une pause. Il cherchait comment exprimer ce qu’il ressentait sans trop en dire. « C’est moi le boulet, l’asocial qui a encore un peu de mal avec les autres. Je suis désolé. Merci pour les chocolats .. » Rajouta le beau blond comme pour essayer de se rattraper. Il n’avait pas envie de lui dire la vérité, mais il n’avait pas envie de lui faire de mal. Alors il essayait quelque chose entre les deux.

_________________

So long, sweet words don't have no use for you anymore. No one to say them to so what in the hell would I hold on to them for? And today's a special day, a celebration Cause I've finally come to accept this fact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan Sindhea
avatar
butterflies : 320
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (close) my promises/ ben / gus
MessageSujet: Re: [hospital/ben] only hope.   Mer 31 Jan - 21:35


( with/ @Ben Blossom )
Joan ne voulait en aucun le faire culpabiliser de se comporter ainsi avec elle. Parce qu'elle pensait vraiment qu'elle devenait un vrai boulet avec lui. Elle n'y pouvait pas grand chose. En fait, elle se disait qu'elle avait bien plus besoin de lui que lui besoin d'elle. C'était ainsi désormais. Et d'ailleurs, elle ne voulait en aucun cas qu'il le sache. Aller le voir, tout les jours, était devenue une habitude assez égoïste de sa part, il faut l'avouer. Elle s'était attachée à lui... tellement vite. Comme jamais elle ne s'était attachée à quelqu'un auparavant. Peut-être que le fait que son couple aille mal en était la cause. Elle ne savait pas. Et pourtant, elle y pensait souvent. Si son couple fonctionnerait à merveille comme avant... est-ce-qu'elle se serait attachée autant à lui ? Elle ne le saura jamais. Mais elle est pratiquement persuadée que ça n'aurait strictement rien changer. Peut-être le fait de venir moins souvent l'aiderait à calmer ses ardeurs... Elle sourit d'un air amusé lorsqu'il s'excusa et hausse les épaules tout en ouvrant la porte - On va dire qu'entre moi qui suis pipelette et toi qui est peu bavard... c'est compliqué. Je ne sais pas si je pourrais passer demain, donc je t'enverrais un message dans tout les cas. Si tu as envie de me voir, tu me le dis, si tu n'as pas envie... dis le aussi. Je ne t'en voudrais pas. - Elle soupire tout en commençant à quitter la porte, puis s'arrêta net et lui lança un regard attendrit - Je suis sur qu'en te rasant la barbe, tu paraîtras plus aimable. - Remarque qui n'a ni queue ni tête, mais il est vrai qu'avec cette barbe ça ne l'adouci pas vraiment. D'ailleurs, elle se demandait bien à quoi il ressemblerait sans. Quoi que, normalement ça devrait lui passer par dessus la tête. - Bonne soirée. - Puis elle quitte la chambre en refermant la porte derrière elle. Son visage s'assombri instantanément. Elle n'aimait pas cette sensation. Cette peine qu'elle ressentait à chaque fois qu'elle quittait sa chambre. Cette peine de garder ses émotions pour elle. Alors qu'elle n'est pas comme ça d'habitude. L'interdit. C'est ce qu'il était pour elle. Mais aussi et par dessus tout la personne qui chamboulait son coeur tout entier. Cette boule à l'estomac qui te fait tourner la tête...
Elle ne l'avait jamais vraiment ressenti avant. Aujourd'hui, elle sait enfin ce que c'est et ça ne fait pas toujours du bien.

_________________


love is like the wind, you can't see it but you can feel it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben Blossom
avatar
butterflies : 119
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: [hospital/ben] only hope.   Ven 2 Fév - 23:07


≈ ≈ ≈
{ I wanna live before I die rhe sweet and bitter taste
To stand tere on the edge so close to the flame. }
crédit/ tumblrmarina kaye.

Ben était surpris de voir qu’elle ne prenait pas la fuite, qu’elle s’excusait presque d’être ici. Elle était bien trop gentille pour lui. Il n’avait rien de chaleureux et pourtant, elle semblait tenir à lui. Il se demandait bien pourquoi. Peut-être qu’elle aimait les hommes brisés, les hommes à « réparer ». Par la suite, Ben ne savait absolument pas comment prendre la remarque de la jeune femme. Sa phrase était assez dure : il aurait l’air plus aimable en rasant sa barbe. Pourtant, elle le faisait avec un regard tellement attendri qu’il ne pouvait pas mal le prendre. Elle était réellement insaisissable. « Merci .. » Lâcha Ben avant de se mettre à rire légèrement. C’était bien la première fois depuis la mort de ses parents qu’il s’autorisait à rire. Il se moquait de lui-même, mais c’était déjà quelque chose. Puis la jeune femme repris sa vie et lui souhaita une bonne soirée. Elle referma la porte derrière elle. Un sentiment étrange parcourut son corps. Le remord, le regret. Il n’avait pas envie d’être seul sans vraiment savoir pourquoi. En effet, il avait tant cherché la solitude que maintenant qu’il l’obtenait elle avait un goût amer. Il décida alors de se bouger et de prendre son fauteuil. Un engin qu’il détestait, mais qui lui était devenu indispensable. Il tenta de se dépêcher comme pour ne pas risquer de la louper. Par chance, elle était encore en train de marcher dans le hall. Il lança un : « Attend… » Il se sentait encore tout idiot. Il ne savait pas du tout ce qu’il devrait lui dire. Alors il restait silencieux. Maintenant il avait en revanche toute son attention même si elle semblait perplexe. « Peut-être que j’aurais besoin d’une petite glace, ça me rendra peut-être plus sympathique. » Lui confia Ben avec un demi-sourire. Elle allait finir par le prendre pour un lunatique et elle n’aurait pas vraiment tort. Il savait qu’il devait l’éloigner, mais ce soir il n’avait pas envie d’être seul. Il se disait qu’ils pourraient être seuls à deux.

_________________

So long, sweet words don't have no use for you anymore. No one to say them to so what in the hell would I hold on to them for? And today's a special day, a celebration Cause I've finally come to accept this fact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan Sindhea
avatar
butterflies : 320
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (close) my promises/ ben / gus
MessageSujet: Re: [hospital/ben] only hope.   Dim 4 Fév - 2:22


( with/ @Ben Blossom )
Alors qu'elle salua brièvement une des infirmières avec qui elle avait sympathisé depuis qu'elle venait rendre visite à Ben, ce dernier arriva derrière elle et lui demanda de se stopper. D'un regard interrogateur, elle se tourna vers lui et croisa les bras contre sa poitrine - Ben ? - Si il y avait bien une chose dont elle était sure aujourd'hui, c'est que ce râleur n'allait pas quitter sa chambre pour rien au monde. Elle pensait qu'il passerait le reste de sa soirée à gamberger et à zapper de chaines de chaines. Mais non, il semblait partant à l'idée de faire une balade dans le parc, histoire de manger une glace. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, puis elle arqua un sourcil et haussa les épaules en se dirigeant vers lui pour pousser le fauteuil... mais à peine arrivée à sa hauteur, elle se ravisa. Il ne fallait pas qu'elle craque ce soir. Tant pis pour lui. Il fallait accepter la proposition au moment venu. Et ce n'était plus le moment pour elle. Surtout qu'entre temps, elle avait envoyé un message à son mari pour lui dire qu'elle rentrait. Mal à l'aise, elle s'avança vers lui et haussa les épaules tout en se trifouillant les doigts. Un geste qui trahissait bien sa nervosité - Désolée, mais je dois rentrer. Mon mari m'attend et je dois préparer le dîner. - Il est certain qu'elle aurait préférée rester en sa compagnie, mais le fait qu'il l'ai renvoyé presque sur les roses aujourd'hui et le fait que ça l'ai blessée plus qu'elle ne l'aurait pensé, montrait bien qu'elle tenait à Ben. Même si elle en était déjà persuadée. Elle ravala sa salive, complètement désolée de devoir refuser. - ... et puis, tu as raison. Je devrais espacer mes visites à partir d'aujourd'hui. Si je viens un jour sur deux sera suffisant. - Elle se stoppe net lorsqu'elle croise le regard de Ben. Puis elle continue en un petit mensonge, avant de tourner les talons et partir, le coeur serré - ... j'ai d'autres patients que je suis aussi. Des nouveaux... j'aurais donc moins de temps pour toi. Désolée. Bonne soirée Ben. -

_________________


love is like the wind, you can't see it but you can feel it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan Sindhea
avatar
butterflies : 320
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (close) my promises/ ben / gus
MessageSujet: Re: [hospital/ben] only hope.   Dim 4 Fév - 16:34

( sujet terminé )

_________________


love is like the wind, you can't see it but you can feel it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [hospital/ben] only hope.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[hospital/ben] only hope.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peyton Ҩ As human beings sometimes it's better to stay in the dark. Because in the dark there may be fear, but there is also hope.
» Dust (Fini).
» maternité de Gisors (27)
» L'HOPITAL DES ARMEES DE CHERBOURG
» Hôpital Général du Lakeshore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: STARS HOLLOW :: hartford-