AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 karma is a bitch (archila)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mila Blossom
avatar
butterflies : 208
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: 0/5 full.
MessageSujet: karma is a bitch (archila)   Dim 28 Jan - 19:33


archie & mila

Mila n’était là que depuis deux jours, mais elle enchainait les rendez-vous. Elle avait croisé rapidement ses frères et soeurs et elle ne pu s’empêcher de penser que ça aurait pu être pire. Ils auraient pu être plus virulent envers elle. Mais le choc fut sans doute de voir Ben, dans ce fauteuil roulant. Ben qui s’était montré froid, distant, sarcastique. Elle n’avait pu décrocher son regard de ce petit-frère qu’elle avait tant chéri dans son enfance, celui qu’elle prenait pour une poupée, parce qu’elle était enfin elle-même une grande soeur Ce petit-frère qu’elle avait juré protéger envers et contre tout. Ce petit-frère dont elle était si fière lorsqu’il était avocat et pour qui elle n’avait pas été là. Mila avait laissé tout ça derrière elle. Non pas sans regret, mais elle en avait eu besoin pour sa survie. Parce que comment on est censé vivre avec la mort d’un enfant ? Le poids de la culpabilité était si lourd, si intense, elle s’était échappée, avec une facilité déconcertante et puis elle avait refait sa vie, loin d’ici. Après cette rencontre houleuse, elle s’était rendu dans un café de la ville, pour un rendez-vous professionnel. Une rencontre plutôt sympathique dans tout ce chaos. Elle avait de nouveaux contrats et ça lui occupait bien l’esprit. Il le fallait. C’était sa nouvelle façon de se protéger. Avoir des projets, être surchargée de travail, ça lui permettait d’oublier, d’apaiser sa peine. Elle s’était ensuite rendu dans une mercerie, l’ancienne mercerie de sa mère, elle avait besoin de renouer avec celle qu’elle n’avait pas vu depuis dix ans. Qu’elle avait eu parfois, en cachette des autres, au téléphone. Celle, qui avait compris son choix, son besoin de renaitre de ses cendres. Cette mère, qu’elle aimait tant et dont l’absence, l’empêchait parfois de respirer. Elle ne s’était pas rendu compte qu’elle n’avait pas mangé quelque chose de solide depuis son arrivée en ville. Ce qui devait arriver arriva, elle se sentit partir, comme un ange dans le ciel, sa tête percuta brutalement le bitume du trottoir, le trou noir. C’est une voix qu’elle ne connaissait que trop bien qui l’appelait au loin. Cette voix qu’elle avait chéri pendant la moitié de sa vie. La voix de celui qui n’avait pas su protéger son ange. Elle hésita quelques secondes avant d’ouvrir les yeux, puis elle se résigna. Plongeant son regard dans celui d’Archie. Ca lui transperça le corps, ça lui fit mal. C’est une blague. Souffla-t-elle, presque ironique. Foutu karma.

_________________
present
past
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archie St James
avatar
butterflies : 31
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (3/4)
MessageSujet: Re: karma is a bitch (archila)   Dim 28 Jan - 21:39


mila & archie

La vie elle est très souvent incompréhensible, trop souvent même. J'ai beau chercher le pourquoi du comment je n'arrive pas à avoir de réponse. Durant un certain nombre d'année je ne cessais de me poser des questions, sans arrêt et j'ai même fini par en devenir fou, alors j'ai tout simplement arrêté. J'ai eu des idées noires, j'en ai encore souvent même, mais disons qu'il y a ce petit quelque chose d'inexplicable dans ce monde qui me retiens, quoi ? Je ne sais pas encore. Parfois, j'ai l'impression qu'Adam veille sur moi, j'ai l'impression de le croiser lorsque je croise un enfant qui aurait son âge aujourd'hui. Parfois je me dis qu'il est peut-être réincarné en l'un d'entre eux et puis, la seconde d'après je me dis que c'est tout simplement pas possible. Parfois je me dit qu'il doit me haïr et que tout ce qui m'arrive aujourd'hui c'est sa façon de me faire payer son départ et puis la seconde d'après je me dis que si je suis toujours en vie aujourd'hui c'est grâce à lui. Ma souffrance je ne la partage pas, et c'est quelque chose qui pèse énormément sur ma famille en plus du deuil de leur petit-fils et de leur neveu. Fini l'homme doux, romantique, drôle et à l'écoute, souriant et bonjour à l'homme hautin, râleur, nerveux et limite alcoolique. Je ne suis plus moi, je ne me reconnais pas et je n'aime pas ça, malgré tout je n'arrive à changer. J'étais un grand champion de basket-ball, je suis devenu un petit pompier. Dans ce gouffre qui s'ouvre sous mes pieds, une petite lueur d'espoir ; ce boulot. Finalement, sauver des vies en danger c'est valorisant. Peut-être que je cherche là à me racheter auprès des anges ? Ce matin pas de très grande urgence pour le moment alors c'est le moment de s'occuper des camions et c'est ce que je fais. J'ai besoin de travailler, j'ai besoin de m'occuper les mains et l'esprit alors je saute toujours sur le moindre truc à faire. Je suis en train de nettoyer le premier camion lorsque j'entends une personne de l'autre côté du trottoir crier qu'une femme est à terre, instinctivement je me retourne et cours vers cette personne pour porter les gestes de premier secours. Forcément, il fallait que cette femme je la connaisse, et plutôt bien même. « Mila … Mila réveil toi ! » Lui dit-je tout en lui tapotant légèrement la joue et en surveillant son pouls. « C'est une blague. » Je ne pouvais pas m'attendre à mieux en même temps. « Ouais, moi aussi j'aurais préféré. » On est sûrement d'accord tous les deux sur ce point, mais en même temps je n'allais pas la laisser à terre.

_________________
Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
   Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mila Blossom
avatar
butterflies : 208
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: 0/5 full.
MessageSujet: Re: karma is a bitch (archila)   Dim 28 Jan - 23:16


archie & mila

Il fallu quelques secondes à Mila pour reprendre ses esprits. Elle était à Stars Hollow, elle était dans les bras de ... Archie ? La situation venait complètement de lui échapper. Elle se retrouvait dix ans en arrière et pendant un quart de seconde, elle ressenti toute la tendresse qu'elle a toujours eu à l'égard de son ex. Mais, la réalité la frappa brutalement. Elle sentait chaque parcelle de la peau d'Archie sur elle et c'était comme-ci ça la brûlait. Dix années, loin, l'un de l'autre, six mois à se déchirer à la suite de l'accident. Tout revint brusquement devant ses yeux. Elle, qui avait eu tant de mal à se détacher de tout cela. Elle qui avait renié ses racines afin de se sortir de sa dépression. Elle qui arrivait à sourire sincèrement depuis trois ans. Elle, qui était loin, très loin de cette vie désormais. Elle se détacha de l'étreinte de son ex amant. Ca va, je vais bien. Elle était sèche dans sa voix, elle souffla, sentant une pointe de culpabilité venir. Elle s'essaya sur le rebords du trottoir et regarda fixement devant elle. Elle ne pouvait pas regarder Archie. Elle ne pouvait pas retourner dix ans en arrière. Elle ne pouvait pas le regarder, parce qu'Adam avait ses yeux. Elle ne peut pas le regarder, parce que ça fait toujours aussi mal. Elle baissa la tête et lança un regard au pompier, évitant soigneusement son visage. T'es pompier maintenant ? Elle ne savait même pas pourquoi elle posait la question. Est-ce que ça l'intéressait réellement au fond, ou était-ce juste pour faire la conversation ? Elle-même n'avait pas la réponse. Mais, il fallait qu'elle montre que tout allait bien, pour qu'on la laisse reprendre le court de sa vie, qu'elle puisse échapper à tout ça. Parce que définitivement rien n'avait changé dans cette ville. Les gens s'arrêtaient à sa hauteur, elle entendait des chuchotements "Mais c'est la petite Blossom", "Je ne savais pas qu'elle était revenue", "Elle est avec le petit Archie", "Tu te souviens de l'accident", "Ils formaient une belle famille". Mila sentait ses oreilles bourdonner, le sang lui battre les temples. Non, elle ne pouvait pas revivre ça. Le regard des gens, les chuchotements sur son passage, les condoléances de part et d'autre. Parce que personne ne pouvait comprendre ce qu'elle avait traversé. D'où elle revenait, de sa descente aux enfers. Parce qu'elle avait non seulement perdu un fils, mais également l'amour de sa vie et sa famille. C'était son jardin secret, personne n'avait le droit de se l'approprier. Alors, dans un ultime effort, elle releva la tête vers Archie. Elle plongea son regard vers celui, qui avait partagé sa vie pendant dix ans. Parce qu'il était le seul à pouvoir comprendre ce qu'elle ressentait, en entendant les commères du quartier, visiblement pas très discrètes. Parce que lui aussi avait vécu tout ça. Fais-les partir. Elle l'implorait presque du regard. Mais elle savait que peu importe qui il était maintenant, il ferait le nécessaire pour préserver la mémoire de son fils.

_________________
present
past
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archie St James
avatar
butterflies : 31
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (3/4)
MessageSujet: Re: karma is a bitch (archila)   Mar 30 Jan - 0:53


mila & archie

Je suis dans mes heures de boulot, je suis là en tant que pompier et non en tant que civil. C'est mon devoir de lui venir en aide puisque j'étais là. Est-ce que je me suis précipité à vive allure tout simplement parce que c'était elle ? Est-ce que ce destin ne vient tout simplement pas de notre fils qui essaie de nous réunir ? Sans cesse, je me pose sans cesse les éternelle questions et j'en arrive à bout. Il est donc impossible pour moi de la laisser comme ça, même si tout ça n'est juste qu'un simple petit malaise. Assez rapidement elle reprend connaissance, et forcément elle me reconnait dès le premier coup d'œil. Je sais qu'elle me hais, et elle sait également que je lui en veux énormément, mais l'espace de ces quelques minutes j'ai l'impression d'avoir retrouvé la femme que j'ai toujours aimée, la femme de ma vie. Cet instant m'a été trop court, et en même temps je ne pouvais rester trop longtemps. « Ça va, je vais bien. » C'est elle qui me fait retourner à la réalité en une fraction de seconde. En même temps je m'attendais à quoi ? C'était la suite logique. Comme elle me le demande, j'enlève mes mains alors que j'étais en train de soutenir sa tête et de prendre son pouls. « T'es pompier maintenant ? » Un reproche, une simple question, est-elle réellement intéressé ? Après dix années j'ai forcément changé, physiquement en tout cas puisque moralement les choses sont toujours là où Mila les a laissés depuis le jour de l'accident. Elle seul pouvait me comprendre, mais l'amour de ma vie a préféré fuir plutôt que se soutenir mutuellement. Ainsi va la vie … « Oui, depuis trois ans seulement. » Non tout ça n'était pas ancien, j'ai mis du temps à faire mon deuil même si finalement il n'est toujours pas réellement fait aujourd'hui. Je me dois de donner tout de même un sens à ma vie, tout comme Mila l'a fait finalement. À la voir comme ça, Mila semble avoir une nouvelle vie, que sais-je, en tout cas elle se porte bien, mieux qu'à son départ, ou plutôt sa fuite, et c'est déjà bon signe. Au moins un sur deux qui va bien. En apparence. J'ai l'impression d'être dans une bulle à ses côtés, jusqu'au moment où des personnes s'amasse autour de nous, des personnes de la ville, des personnes qui a vu naître notre couple et surtout notre famille. Des personnes qui se permettent de parler de nous à seulement quelques centimètres comme-ci nous n'étions pas là. Je sens la colère monter, mais à vrai dire je n'ose pas faire de scandale devant Mila, j'ai vraiment l'impression que ma vie à cet instant précis est en suspend. « Fais-les partir. » Alors qu'elle se relève, je peux enfin détourner mon regard sur ces fameuses femmes qui parlent sans cesse, « Partez, il n'y a rien à voir. Tout va bien. » Lançant un regard noir, je détourne la tête. « Il faut que tu manges quelque chose avant que je te laisse repartir. » Elle n'a probablement aucune envie d'être à mes côtés, mais là c'est une question de sécurité. Il est hors de question pour moi de laisser en danger la femme que j'ai toujours aimée.

_________________
Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
   Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mila Blossom
avatar
butterflies : 208
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: 0/5 full.
MessageSujet: Re: karma is a bitch (archila)   Mar 30 Jan - 17:19


archie & mila

La jeune femme ferma les yeux un court instant, le temps qu'Archie fasse déguerpir toutes ces petites commères de bas étages. Elle se releva difficilement, la tête légèrement tournoyante, mais il n'était pas question de montrer un quelconque signe de faiblesse à Archie. Elle s'épousseta rapidement et passa une main dans ses cheveux. Elle ne semblait pas blessée, c'était déjà ça, avec l'arrivée de Marlon en ville le matin même, elle ne sait pas comment elle aurait pu justifier une blessure sans qu'il ne s'alarme. Le fait de se retrouver seule avec Archie, l'apaisa un court instant. Elle était neutre, pas énervé, pas contente. Elle ne voulait simplement pas s'éterniser là, aux yeux de tous. Elle n'avait même pas pris la peine de répondre au jeune homme, lorsqu'il lui avait annoncer qu'il était pompier depuis trois ans. Elle avait simplement hoché la tête, comme on hoche la tête poliment. Une fois toutes ces petites vermines parties, elle reporta son attention sur le jeune homme. Il voulait qu'elle mange. Il n'avait pas tout à fait tort. Il fallait, qu'elle mange quelque chose, elle sentait ses jambes comme du coton, c'était mauvais signe. Ok, je vais manger quelque chose. T'inquiètes pas. Il restait figé devant elle. Oh, ensemble tu veux dire ? Tu veux surveiller que je vais manger c'est ça ? Elle compris rapidement, qu'il ne partirait pas avant de l'avoir vu manger de ses propres yeux. Elle le détailla d'un peu plus près. Tu as changé Saint James. Elle parlait bien évidemment de la carrure de son ex. Il était imposant. Elle qui avait quitté, un homme certes, musclé par le basket, mais au physique doux, avaient les traits durcit par le chagrin, l'alcool peut-être, il était différent. Quelques rides d'expression et de temps, ici et là, un barbe de quelques jours, les cheveux plus court et un physique herculéen. Elle ne savait pas, si c'était le fait qu'il soit là, qu'il soit pompier, de la situation ou de l'ambiance qui régnait dans la ville, mais elle ne pu s'empêcher de sourire. Un sourire, certes, discret, mais un sourire quand même et ça faisait des jours, qu'elle n'avait pas sourit, c'était dire, si la situation était bizarre. Ne sachant pas tellement quoi dire ou faire, elle mis ses poches dans ses poches arrières et se balança légèrement d'un pied à l'autre. J'ai bien envie d'un burger de chez "DEWEY". C'était sans doute, le seul endroit à Stars Hollow, où on pouvait trouver un hamburger digne de ce nom. C'était aussi, un lieu, où ils avaient leurs habitudes plus jeunes, mais elle tentait de ne pas y penser. Je vais y aller et prendre un burger gigantesque, ne t'inquiètes pas, merci en tout cas Archie. Tu peux retourner à tes occupations. Elle ne savait pas vraiment comment conclure tout cela, alors elle lui lança un petit signe de tête, pour désigner la caserne de pompier qui se trouvait tout près de là. N'osant pas, lui mettre une petite tape amicale sur le torse. Elle sentait surtout, qu'il fallait qu'elle s'éloigne le plus rapidement possible, avant de perdre les pédales. Il n'était pas obligé de rester avec elle. Ils n'avaient plus aucun compte à se rendre et si elle était toujours en colère, elle se doutait de la réciprocité. Et, en même temps, dix ans c'est long et si elle avait été honnête deux minutes, elle se rendrait compte que c'était bon de le revoir.

_________________
present
past
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archie St James
avatar
butterflies : 31
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (3/4)
MessageSujet: Re: karma is a bitch (archila)   Mer 31 Jan - 20:57


mila & archie

De la haine ou de l'amour je ne sais pas vraiment où me placer. Bien sûr je suis heureux de la voir, mais j'ai quand même la haine qui revient assez rapidement. Pourquoi de la haine ? Simplement parce qu'elle m'a lâchement abandonné. Qu'elle a seulement pensé à son deuil a elle sans faire attention à moi, parce qu'elle m'en veut pour tout ce qui s'est passé, mais qu'elle a oublié que j'étais en première ligne dans tout ça. J'ai souffert tout comme elle, autant physiquement que mentalement d'ailleurs et je n'en sortirais probablement jamais de tout ça. J'ai le cœur qui saigne tout autant qu'elle. « Ok, je vais manger quelque chose. T'inquiètes pas. » Oui, je suis là en tant que pompier, mais aussi en tant qu'ex et amour de sa vie qui s'inquiète pour elle. Il est absolument hors de question que je quitte les lieux sans qu'elle aille mieux et je m'en fiche complètement du regard et des avis des autres. Normalement, pas besoin de parole entre nous pour qu'on se comprenne tous les deux. Le regard suffit et visiblement tout ça n'est pas perdu. « Tu as changé Saint James. » Est-ce que c'est un compliment ou alors juste une constatation, je ne sais pas. Effectivement oui j'ai changé, sur tous les plans. Physiquement elle m'a quitté je ressemblais presque à tout le monde, aujourd'hui j'ai doublé niveau musculature, j'ai coupé mes cheveux et puis j'ai laissé pousser ma barbe légèrement. « Si c'est un compliment alors merci. » Je ne sais plus comment réagir, j'avoue je suis totalement perdu. Heureusement elle reprend rapidement la conversation. « J'ai bien envie d'un burger de chez "DEWEY". » Ce n'est sûrement pas une invitation, enfin je ne pense pas bien qu'à l'époque cet endroit était en quelque sorte notre seconde maison à tous les deux. Un bon souvenir forcément. Le mini sourire sur son visage est tout simplement toujours aussi beau. « Ils sont toujours très bons, rien a changé. » Contrairement à nous probablement. J'aimerais lui parler plus longtemps, lui dire certaines choses, mettre les choses à plat puisque c'est une évidence, nous avons besoin de parler tous les deux et là, on dirait simplement deux vieux amis qui se retrouvent comme-ci de rien était alors que nous avons partagé la moitié de notre vie ensemble et que nous avons tout de même et malgré tout un enfant qui nous unira toujours. « Je vais y aller et prendre un burger gigantesque, ne t'inquiètes pas, merci en tout cas Archie. Tu peux retourner à tes occupations. » Deuxième grosse claque, comment fait elle pour prendre tout ça avec un recule énorme, elle a tant changé ça en devient presque effrayant. Avant qu'elle parte, je me permets de la retenir par le bras. « Mila il faut qu'on parle. Il faut arrêter de fuir sans cesse. » J'ai besoin de lui parler, de savoir des choses, d'avoir des explications, c'est peut-être ce qu'il me manque pour faire mon deuil correctement. Le chemin est très long.

_________________
Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
   Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mila Blossom
avatar
butterflies : 208
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: 0/5 full.
MessageSujet: Re: karma is a bitch (archila)   Ven 2 Fév - 0:39


archie & mila

Pendant dix ans, Mila s'était forcé à ne pas penser à sa vie à Stars Hollow. Si, elle s'était forcé à oublier ses mauvais souvenirs, elle avait aussi oublié les bons moments. Ces seconds souvenirs, n'étaient pas oubliés par gaité de coeur. Mais, elle s'était rendu compte que ce n'était pas l'un ou l'autre, c'était un tout. Les bons souvenirs avaient fatalement mené aux mauvais et elle ne pouvait rien faire pour changer cette triste réalité. Mila secoua la tête lorsqu'Archie la remercia pour sa remarque. Ce n'était pas un compliment, mais ce n'était pas un reproche. C'était une constatation. Il avait changé physiquement, et ce n'était pas pour lui déplaire, mais là n'était la question. Elle se sentait fébrile à côté de lui. Parce que c'était Archie, peut-importe, là tête qu'il avait, même s'il avait été défiguré par l'accident. C'était Archie, son Archie. Et sa présence, l'avait toujours rendu vulnérable, car elle l'avait aimé, comme jamais plus elle n'aimera, parce qu'il l'avait aimé, comme elle le sait, personne ne l'aimera plus non plus. Elle se montrait pressante, elle se montrait agacée, un poil agressive. Elle tenait son rôle, celui de la fille qui a tout quittée sans regrets. Mais, elle savait aussi, qu'elle ne tiendrait pas longtemps ce rôle, alors voulait s'échapper de cette situation. Mais Archie, c'était pas le genre à se laisser berner facilement. Il était tenace, il ne lâchait jamais rien. Ce point-là n'avait pas changé. Il ne la laisserait pas repartir aussi facilement. Il ne la laisserait pas sur une simple promesse de manger un hamburger. Non, il voulait être certain, qu'elle le ferait. Parce qu'il se souciait toujours d'elle, comme elle se souciait toujours de lui. Mais tout était différent maintenant. Parce que dix années avaient passées. Parce qu'elle était avec Marlon depuis trois ans. Parce que Marlon, s'était justement pointé aujourd'hui par surprise. Elle baissait les yeux, n'osant pas vraiment affronter ceux d'Archie. Lorsqu'elle plongeait son regard dans celui de son ex, c'était quelques secondes à peine, trop, c'était insoutenable. Elle avait envie de lui crier dessus. Pour qu'il parte, qu'il la laisse. Parce qu'elle ne voyait pas seulement Archie, mais aussi Adam et le souvenir d'une vie parfaite détruite. Mais Archie lui planta le coup de grâce. Il voulait parler. S'expliquer, enfin, après dix ans. Mais, elle ne pouvait pas. Elle ne voulait pas évoquer cette période de sa vie, la mort de son fils, de ce deuil qu'elle n'avait jamais pu faire. Elle ne voulait pas parler, parce que parler viendrait à admettre que c'est vraiment arrivé et que ça fait toujours mal. Parler, ce serait mettre un point final à cette histoire et ça Mila elle ne pouvait pas. Elle ne voulait pas. C'était plus facile d'ignorer le mal qu'elle avait pu causer, c'était plus facile d'être lâche et d'oublier. Mais le regard de son ex devenait plus dure, parce qu'il méritait ses explications et tel qu'elle le connaissait, elle n'avait plus le choix, l'heure était venu pour elle de s'expliquer, sur cette fameuse nuit, où elle a pris la route sans au revoir. Qu'est ce que tu veux entendre ? Lâcha-t-elle finalement, au bord de l'explosion.

_________________
present
past
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archie St James
avatar
butterflies : 31
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (3/4)
MessageSujet: Re: karma is a bitch (archila)   Ven 2 Fév - 18:57


mila & archie

J'ai besoin de parler, j'ai besoin de mettre des mots, d'entendre des mots aussi, j'ai besoin de parler avec elle tout simplement parce qu'elle est la seule à pouvoir comprendre ce que je travers. Nous avons ce terrible moment en commun, nous avons perdu notre fils à tous les deux, qui de mieux placer pour me comprendre, pour comprendre ma douleur. Je sais très bien que si elle a fui c'est justement pour éviter tout ça, qu'elle a préférée partir de la ville plutôt qu'affronter ses douleurs. Elle a probablement de la haine envers moi, je sais qu'elle a sûrement envie de me giflé, en tout cas elle a de la haine et ça se lit dans ses yeux. Elle prête à tout moment à sortir ses poings et quoi qu'il en soit je suis prêt pour encaisser. Je suis même persuadé que si elle en venait aux mains avec moi, elle se sentirait peut-être plus soulagé après. Elle revient comme une fleur après dix ans d'absence. En dix ans des tas de choses ont changés, elle n'a jamais répondu à mes appels ni même à mes lettres. Je me suis imaginé tout et rien à son propos, j'ai pensé pendant un temps qu'elle s'était suicidée, qu'elle avait carrément fui le pays aussi ou alors que sais-je d'autre. Plus tard j'ai croisé ses frères et sœurs qui m'ont vaguement donné des nouvelles, me disant qu'elle allait « bien », mais qu'elle avait simplement eu envie de partir loin de tout. J'ai compris à cet instant que je ne comptais plus à ses yeux, j'aurais dû m'en douter plus tôt de toute façon. Aujourd'hui comme par miracle elle est là et même si j'ai pas envie de la forcer, j'ai besoin de parler avec elle, je sais que c'est ma dernière chance. Ça peut nous faire du bien, comme ça peut nous faire du mal. La retenant par le bras, je lui demande un instant. « Qu'est ce que tu veux entendre ? » Je crois que j'ai jamais vue Mila aussi énervé de toute ma vie, mais je prends le risque, j'ai comme cette petite voix qui me dit de ne pas abandonner. « Tout ! » C'est vrai que je ne sais même pas par quoi commencer puisque après tout, moi aussi j'ai la haine. Il ne faut pas que je lâche. « On va pas en parler là, en pleine rue aux yeux de tous. » Lui dit-je en regardant tout autour de nous. Ici pratiquement tout le monde nous connait. « Il faut qu'on parle, tu le sais bien. Alors donne moi un rendez-vous où tu veux. »

_________________
Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
   Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: karma is a bitch (archila)   

Revenir en haut Aller en bas
 

karma is a bitch (archila)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Karma
» Karma (Gelée de douche)
» Karma shower gel
» Les maisons ont-elles un karma ?
» Karma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: STARS HOLLOW :: raven place-