AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 — give me novacaine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elie Frazer
avatar
butterflies : 31
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: — give me novacaine.    Sam 27 Jan - 18:18



elie frazer
I don't know where we come from
and I don't know where we go.
But my arms were made to hold you,
so I will never let you go.

©️️tumblr.

surnom(s) - Nombreux sont ceux qui l’ignorent, mais Elie est en fait un surnom auquel elle répond depuis si longtemps qu’elle ne pourrait savoir exactement à quel moment elle l’a adopté. La vérité est qu’elle n’aime pas du tout le prénom que lui a donné sa mère. Sur papiers, son véritable prénom est en fait Eleanor, mais dans son quotidien, elle répond plutôt au surnom Elie. Ce surnom est devenu, avec le temps, une appellation presque officielle puisque c’est ainsi qu’elle se présente. Il fut une époque où on l’appelait Frazer, mais ce temps est révolu et loin derrière elle. signe astrologique - Elie est née sous le signe Cancer, ce qui la qualifierait de féminine, discrète, généreuse et sensible, quoiqu’aussi candide, parfois jalouse et un brin dépendante affective. On dit également de la femme Cancer qu'elle séduit par son ingénuité et se caractérise par une grande sensibilité maternelle. On reconnait d’ailleurs aux femmes cancer leur penchant pour les arts, notamment la peinture, le dessin et la sculpture, en partie grâce à leur imagination débordante. Bien qu’elle n’ait jamais réellement accordé une grande importance aux signes du zodiaque et à leur signification, elle ne peut nier qu’elle correspond plutôt bien, peut-être même trop, au portrait qu’on dresse des Cancer. date & lieu de naissance - C’est à Stamford, Connecticut, que sa mère lui a donné naissance, seule, il y a de ça vingt-huit ans, un vingt-neuf juin, au beau milieu d’une nuit orageuse. Elle n’était pas attendue avant au moins un mois, ainsi son arrivée précipitée a pris au dépourvu sa mère, qui n’était pas du tout préparés à sa naissance. Cette dernière lui a d’ailleurs donné naissance dans son salon, accompagnée de sa voisine complètement paniquée. À tous les ans, à l’approche de son anniversaire, sa mère avait pour habitude de lui relater le récit de cette angoissante et éprouvante expérience, une pointe de nostalgie dans la voix. origines & nationalité - Elle est née, et a toujours vécu, aux États-Unis et elle est donc de nationalité américaine. Elle se considère d’ailleurs tout ce qu’il y a de plus Américaine de par sa mère, qui est américaine de générations en générations. Elle tient néanmoins de son père, ses origines, quoique lointaines et selon elle insignifiantes, à la fois suédoises et norvégiennes. job - Dans une autre vie, elle était secrétaire médicale dans un cabinet privé. Elle a longtemps jonglé entre plusieurs petits boulots, après avoir abandonné des études en médecine qui n'auraient jamais abouties. Elle est à présent mère à la maison. Bien qu'elle aime beaucoup le temps précieux qu'elle passe avec sa fille, elle se dit qu'il serait temps qu'elle se trouve un job, question de sortir un peu de son souvent très difficile quotidien qui la détruit à petit feu.  statut civil - The other woman. Celle qu’elle n’aurait jamais pensé devenir un jour. Celle qu’elle regrette d’avoir été. Compagne clandestine, amante cachée, femme bafouée, celle dont personne ne connait l’existence. Celle de qui on efface toutes traces, qu’on retrouve brièvement entre deux rendez-vous, celle pour qui on trouve des excuses lamentables et à qui on en donne des encore plus minables. Elle était son échappatoire un peu futile, il n’était que promesses illusoires. Elle l’a aimé d’un amour qui a fini par les détruire. Elle a été amante, elle est à présent seule, traînant depuis leur rupture un accablant célibat doublé d’une triste amertume. Surtout, elle est encore éperdument amoureuse. caractéristiques physiques -  Quand elle s’attarde au reflet que lui renvoie le miroir, Elie voit une jeune femme exténuée qui a vieillit trop rapidement, avec sur ses épaules le poids de responsabilités qu’elle peine à assumer. Elle voit des cheveux ternes, souvent attachés en un haut chignon négligé. Elle voit aussi un regard mélancolique, mais surtout, d’horribles cernes sous ses yeux foncés, qu’elle ne prend plus la peine de camoufler. Celle qui autrefois se trouvait jolie et n’hésitait pas à user de ses multiples atouts ne voit plus qu’une mère épuisée, dont le manque de sommeil a ravagé les attraits physiques. Pourtant, ceux qui posent le regard sur elle la voit encore pour ce qu’elle est réellement, une femme d’une beauté à la fois déroutante et captivante. De sa silhouette menue et de ses formes bien définies, à son regard sombre et enveloppant, passant par ses traits délicats et séduisants, Elie a de quoi faire tourner les têtes. Elle se sent pourtant complètement effacée, invisible. traits de caractère - Dépendante affective, organisée, perfectionniste, exigeante envers elle-même, orgueilleuse, émotionnellement instable, sensible, charmeuse, loyale, généreuse, accomplie, charmante, méticuleuse, douce, travaillante, autoritaire, éblouissante, ambitieuse, coquette, minutieuse, impatiente, sensible, intègre, prévoyante, têtue, impulsive. outfits favoris - Bien qu’Elie soit coquette et féminine, rien ne remplace le confort d’un jeans et d’un pull un peu trop ample, mais chaud, dans lequel elle se sent bien. il est d'ailleurs très rare qu'on la voit en robe. objet fétiche - Un délicat bracelet en or blanc orné de multiples petites breloques. C’est un cadeau que lui a offert celui avec qui elle pensait faire sa vie. Celui qu’elle a plus que tout aimé. Bien que leur relation se soit mal terminée, c’est probablement ce qu’elle a de plus précieux, après les effets personnels de naissance de sa fille. Il ne quitte d’ailleurs jamais son poignet, même après toute la douleur qu’elle a ressenti suite à leur rupture. Elle ne peut se résoudre à l’enlever. Ce serait comme d’admettre qu’il ne fera plus jamais partie d’elle. Il lui rappelle de doux souvenirs, il lui rappelle tout l’amour qu’elle a pu ressentir pour lui. Ça lui remémore de bons moments. Les moments heureux. À tous les mois, ou presque, il lui offrait une nouvelle breloque pour enjoliver le bijou qu’elle aimait tant. Des breloques qui représentaient des moments clefs de leur relation. Des petits clins d’oeil évocatoires. Sa valeur sentimentale est inestimable. péchés mignons - Les pâtisseries - plus elles sont sucrées, plus elle les aime. Particulièrement les macarons, qu'elle adore pour leurs couleurs pastel et leur délicate, mais craquante, coquille. Les vêtements de bébé - ses économies passent dans la garde-robe de sa fille. Elle ne peut tout simplement pas résister à l'impulsion d'acheter des petits ensembles, ou encore des petites robes qu'elle agence avec des bandeaux et boucles assortis pour ses cheveux, et de jolies petites chaussures. Les livres policiers - Elle ne compte plus le nombre de fois qu'elle a lu et relu les livres d'Agatha Christie. Elle connait toutes les aventures d'Hercules Poirot par coeur, mais elle ne s'en lasse pas. film/tv show préféré - Elle ne regarde pas beaucoup la télévision, mais elle a un penchant pour les films à l'eau de rose, trop idéalistes pour être vrais. C'est son côté fleur bleue qui ressort, alors qu'elle se laisse complètement happée par la trame dramatique, mais romantique de ces histoires qui la font rêver.  Elle aime aussi les séries et films qui ont un côté historique.  saison préférée - Elie aime particulièrement l’hiver. Pour son froid mordant et ses rafales glaciales qui vous remettent les idées en place, pour le spectacle que le paysage a à offrir quand il revêt son manteau blanc et scintillant. Elle adore regarder les flocons tomber du ciel dans une danse rythmée. L’hiver est synonyme de tasse de chocolat fumant gorgé de guimauves, de douillettes chaussettes en laine et de confort près d’un foyer d’où s’échappe une réconfortante chaleur qui vous réchauffe l’âme. Par-dessus tout, elle aime l’ambiance festive qu’apporte l’hiver avec Noël et la nouvelle année. à Stars Hollow depuis - Anéantie suite à une rupture douloureuse, mais surtout prise au dépourvue par une grossesse inattendue, c’est sans hésiter qu’elle a décidé de prendre la fuite, laissant tout derrière elle, du jour au lendemain. Elie a quitté Hartford il y a un peu moins de deux ans et elle s’est installée à Stars Hollow, sans trop savoir ce que l’avenir lui réserverait.



seasons may change, but some things never will.  
[endroit favori] Le black, white and read. Cette jolie, mais petite, librairie ou elle peut parfois aller se perdre, l’espace d’un moment. Elle aime sa particularité, celle qui la rend tellement unique, quand elle se transforme en un cinéma, un peu désuet, mais tellement charmant.  C’est les endroits comme celui-là qui font de stars Hollow un endroit tellement unique. [souhait pour le futur] Elle souhaite tout ce qu’il y a de mieux pour sa fille. Elle souhaite parvenir à vaincre sa peur d’affronter le père de cette dernière pour qu’elle puisse l’avoir dans sa vie. Elle n’a aucun plus grand regret que celui de lui avoir volé la chance de le connaître, alors qu’elle a elle-même été abandonnée par son père. Il lui faut par dessus tout affronter ses vieux démons si elle veut, peut-être un jour, retrouver l'amour et la sérénité.  [qu'est ce qui vous retient à stars hollow] Elle ne pourrait dire. Elle ne s’est jamais réellement sentie à la maison nulle part. Elle a toujours aisément pris la fuite quand sa vie se compliquait, plutôt que d’affronter  les embuches qui se présentaient à elle. Et pourtant, à Stars Hollow, elle se sent bien. Elle se sent chez elle. Son quotidien n’est pas plus simple, elle se sent à la fois terriblement seule, mais aussi entourée d’habitants qui sont bon vivants et qui l’aide à se sentir finalement là où elle doit être. Elle a fini de fuir. Sa maison, c’est ici. [la personne la plus importante pour vous] Sans aucun doute sa fille. Sa vie n’a rien d’évident depuis qu’elle est venue au monde, mais elle reste néanmoins la personne la plus importante à ses yeux. Celle pour qui elle ferait tout. Celle pour qui elle ferait tous les sacrifices du monde. C’est pour elle un cadeau que la vie lui a envoyé, et bien qu’elle voie à présent son quotidien comme une montagne insurmontable, rien ne pourra jamais atténuer tout l’amour qu’elle a pour ce petit être qu’elle a mis au monde. Ce petit bout d’elle, ce petit bout de lui. Cette petite fille qui grandit, qui s'épanouit plus vite qu'elle n'aurait jamais pu se l'imaginer.


and there was the sea between us again  
UN - Avec un frère de vingt ans son aîné, il n’est pas surprenant d’apprendre qu’Elie ne faisait jamais réellement partie des projets de sa mère et son père. L’annonce de cette grossesse complètent inattendue alors que leur couple s’essoufflait déjà, ainsi que leur divergence d’opinions, a fait voler en éclats l’union de ses parents. C’est sans vraiment regarder derrière lui que son père est parti, laissant la femme qu’il avait un jour aimée enceinte de l’enfant qu’il ne voulait pas. Elle a été élevée très modestement par sa mère, qui ne s’est jamais remariée. Cette dernière est décédée tout juste après qu’Elie ait atteint la majorité, et elle n’a connu son père qu’au moment de son enterrement. DEUX - Elie en veut terriblement à l’homme qui aurait pu être son père d’avoir si lâchement abandonné sa mère, sans même regarder derrière lui, sans même se soucier de l’impact qu’aurait cet abandon. Bien qu’elle n’ait jamais douté de l’amour que sa mère avait pour elle, elle ne peut s’empêcher de blâmer son père pour ce qu’il a fait à sa famille. Elle a toujours mal vécu le fait que son père l’ait si aisément laissée derrière sans même prendre la chance de la voir. Sa lâcheté a laissé chez elle des séquelles permanentes et celles-ci ont longtemps influencé ses relations interpersonnelles. Elle a, avec les années, transformé sa tristesse en une impénétrable carapace, mais pendant sa jeunesse, elle vivait très mal avec la cicatrice laissée sur son cœur. Beaucoup plus angoissée qu’elle ne laissait paraître, Elie avait beaucoup de difficulté à s’attacher. Ainsi, elle s’entourait de beaucoup de gens, sans attaches, et ses relations amoureuses s’avéraient souvent éphémères et peu sérieuses. TROIS - Suite au décès de sa mère, Elie ressentit le besoin de changer diamétralement son quotidien. Pour se changer les idées, pour passer à autre chose, pour accélérer ce deuil qui l’épuisait. Pour essayer de revivre, aussi. Elle n’avait plus rien qui la retenait dans sa ville natale. La seule famille qu’elle avait, c’était son frère aîné, qu’elle avait connu trop tard dans sa vie. C’est un peu sur un coup de tête, sans même y penser, qu’elle a décidé de tout laisser derrière elle pour faire le point dans sa vie. Sans savoir ce qui l’attendait, légèrement terrifiée de déménager dans une ville nouvelle loin de ce qu’elle avait toujours connu, mais confiante que ça ne pourrait être que bénéfique, elle mit le cap sur Hartford, ville habitée par son frère. QUATRE -  C’est peu après son arrivée à Hartford qu’Elie a fait sa rencontre. La rencontre qui allait chambouler toute sa vie, à jamais. Parfois, elle se dit qu'elle aurait aimé mieux ne jamais le rencontrer. Parce que elle et lui, ça n’aurait jamais dû arriver. C'est par hasard qu'ils se sont rencontrés, alors qu’elle cherchait désespérément l’endroit où elle devait passer une entrevue pour un job. À l’opposé de la ville. En retard, perdue, et un peu paniquée, elle s’apprêtait à abandonner. Puis une âme charitable lui est venu en aide, lui. Un homme plus âgé qu'elle, mais qui l'a immédiatement fait rire, puis charmée. Le courant est passé entre eux presque instantanément et son entrevue était loin derrière elle, alors qu’elle passait le reste de sa journée avec lui. Et leur histoire est née, au moment où les yeux pétillants, elle acquiesça à sa proposition de la revoir dès le lendemain. C'est sans vraiment se douter des conséquences que ça pourrait avoir qu'elle s'est engagée dans une relation avec lui. CINQ -  Ce n’est que plus tard, trop tard, qu’elle apprit qu’il était marié. Marié, mais malheureux. Pris au piège dans un mariage qui s’essoufflait, alors que lui et sa femme ne savaient plus comment s’aimer. Ils essayaient d’avoir un enfant, sans succès, et cette épreuve pesait sur leur couple. Les détruisait. Et avec Elie, c'était pour lui plus simple. Il revivait ce qu'était l'amour. Elie aurait dû partir, c’était la bonne chose à faire, la seule chose à faire, mais elle ne pouvait se résoudre à le quitter, ni même à lui en vouloir de lui avoir menti. Il était trop tard. Elle s’était attachée. Plus qu'elle ne s'était jamais attachée à quelqu'un dans le passé. Elle l’aimait. Et il l’aimait aussi. SIX - Sa relation avec lui était tout ce qu’il y avait de plus contradictoire, paradoxale. Il la faisait rire, la rendait plus heureuse qu’elle ne l’avait jamais été et elle se voyait faire sa vie avec lui. Elle croyait à ses promesses quand il lui disait qu’il laisserait sa femme pour elle. Elie était convaincue d’une chose, ce qu’ils avaient était vrai. Et elle n’avait pas tort. Il était réellement amoureux d’elle. Tout comme elle l’était de lui. L’ombre au tableau était aussi évidente qu’importune. Sa femme. Elie avait du mal à vivre avec la culpabilité. Le statut d’amante ne lui allait pas, et les remords la grugeaient. Déchirée entre son amour et sa culpabilité, elle ne savait pas toujours comment gérer sa relation. Pourtant, elle est restée. Elle est restée, malgré toutes les déceptions. Elle est restée malgré les contre temps, les rendez-vous cachés. Elle est restée même s’il la laissait parfois en plan, contre son gré. Elle restait, parce qu’ils s’aimaient passionnément et qu’une fois qu’ils étaient ensemble, elle oubliait tout de la double vie qu’il menait.  Elle était un baume sur son malheur, et elle voyait qu’elle le rendait réellement heureux. Jamais elle n’aurait par contre pensé qu’il choisirait sa femme plutôt qu’elle. SEPT - Il a finalement, après plus d’un an de liaison, tenté de mettre fin à ses écarts avec elle, prétextant vouloir donner un nouveau souffle à son mariage. Il lui avait maintes fois promis qu’il laisserait sa femme pour elle. Il lui avait dit qu’il l’aimait, comme il n’avait jamais aimé. Et puis, du jour au lendemain, il lui lacérait le cœur. Ébranlée, triste, mais surtout en colère de toutes les fausses promesses qu'il lui avait faites, elle lui a avoué être enceinte de lui, dans une dernière tentative de le garder auprès d'elle. Cette révélation mensongère, dans le but de l’amadouer, de le forcer à rester, ce n’était pas elle. Et pourtant, elle était tellement brisée que c’est instinctivement qu’elle l’avait fait. Mentir, pour le garder. Comme il avait menti pour la garder, toujours un peu plus longtemps, jusqu’à ce qu’il en décide autrement. C'est dans une dispute explosive et déchirante qu'ils se sont laissés, lui, l'accusant de lui mentir et d'être manipulatrice, complètement, brisée. HUIT - Elle ne l’avait pas revu depuis de nombreuses semaines quand elle apprit un peu tardivement la nouvelle. Nouvelle complètement inattendue. Elle était enceinte. Ce qu’elle lui avait dit, ce qu’elle avait inventé de toutes pièces pour le retenir à ses côté s’avérait à présent bien vrai. Elle était réellement enceinte, et elle n‘arrivait pas à y croire. Il lui était impossible de se faire à l’idée. Complètement terrifiée à l’idée d’avoir un enfant, mais surtout seule et avec personne vers qui se tourner, Elie fut prise de panique. Encore blessée de sa rupture explosive, elle ne pouvait se résoudre à lui avouer qu’elle portait réellement son enfant. Pas après qu’il l’ait humiliée et qu’il ait fracassé son cœur. Pas après ce qu’elle avait traversé avec lui. Une partie d’elle savait qu’elle devait le lui dire, mais une autre partie d’elle, celle qui était complètement anéantie, n’avait plus envie de l’avoir dans sa vie. Elle n’avait pas la force de le revoir. D’entendre sa voix. Qu’il la détruise à nouveau. Et c’est dans cette optique qu’elle pris probablement la pire décision de sa vie, celle de partir sans le contacter, pour disparaître complètement de sa vie dont elle ne faisait de toute façon déjà plus partie.  NEUF - Elle avait connu cette minuscule ville lors d'un week-end avec lui. Elie en était tombée amoureuse et le souvenir qu'elle en gardait était si chaleureux qu'elle n'avait pu faire autrement qu'y retourner pour échapper une nouvelle fois à la vie qui l’avait écorchée. S’enfuir. C’était devenu une habitude. Fuir pour rebâtir, loin de ses démons, de ses tristesses. Elle n’avait certes, nulle part où aller et n’avait pas beaucoup d’argent. Elle se devait de trouver un travail rapidement, mais son manque d'expérience, ainsi que sa grossesse dissimulée, ne lui permit que de décrocher un petit boulot de serveuse. Job qu’elle ne garda que quelques semaines, quand son patron appris sa grossesse. C’est par hasard qu’elle apprit qu’une vielle femme, veuve depuis plusieurs années, était à la recherche d’une jeune femme pour l’aider avec les tâches quotidiennes qui étaient pour elle difficiles. En échange de ces petits services, elle offrait nourriture et logement. Elie a rapidement sauté sur l’occasion, car elle n'avait plus les moyens de s'offrir un toit et ses revenus demeuraient serrés. Elle est restée avec cette femme pendant de nombreux mois, tout au long de sa grossesse, l'aidant du mieux qu'elle pouvait, malgré la fatigue. Peu après la naissance de sa fille, la femme qui l'hébergeait, qui était rapidement devenu comme une seconde mère pour elle décéda. S’étant attachée à Elie, et n’ayant aucune famille, elle lui céda tous ses biens, dont sa maison et une coquette somme d'argent. DIX - Elie élève seule sa fille, du mieux qu'elle peut, mais la maternité et les nouvelles responsabilités que ça engendre l'épuisent. Complètement dépassée, accablée, plus souvent qu'autrement exténuée, elle a un mal fou à se faire à sa vie de mère. Elle flirte depuis plus d'un an avec ce qui s'apparente à une dépression. En façade, elle sourit. Mais à l'intérieur, c'est un tumulte qui l'étouffe. Elle tente tant bien que mal de le cacher, elle laisse croire qu'elle a tout sous contrôle, mais en vérité, elle a la constante impression de se noyer, d'étouffer, sans personne pour l'aider dans sa détresse. Les nuits blanches qui se sont accumulées lors des premiers de mois de vie de sa fille ont laissé sur elle un poids qu’elle a du mal à supporter, et elle ne sait plus vers qui se tourner, se sentant complètement seule dans cette épreuve. Elle a la constante impression de ne pas être à la hauteur, qu’elle ne remontra jamais la pente, qu’elle ne pourra jamais élever sa fille comme il se doit. Elle l’aime plus que tout, elle représente tout son univers, mais jamais elle ne se serait douté que ça serait aussi difficile, impossible. La maternité, la vie de parent, elle n’arrive pas à s’y faire. C’est bien joli dans les films, mais dans la vraie vie, c’est un combat quotidien et elle sent qu’elle a complètement échoué. 



pseudo, prénom Natasha. âge, pays 26 ans, Québec. comment as-tu connu le forum? Bazzart. avis sur le forum Joli, et puis Gilmore Girls.   avatar Alicia Vikander. votre coup de coeur du moment  dédicace & autre Vous avez fait une vraie merveille les filles


Dernière édition par Elie Frazer le Sam 3 Fév - 16:15, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alba Rizzo
to enjoy being natural.
avatar
butterflies : 498
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (1/3) jamie | anglais, français
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Sam 27 Jan - 18:22

natasha avec la belle alycia quel bonheur pour les yeux
je suis qu'amour en te voyant
bienvenue et n'hésite pas si t'as besoin d'une copine

_________________
“I managed to find Uno and Checkers, and Battleship and most of the pieces of Candyland. Which I figure, we can mix together to create a fabulous new game, Candyship Battleland. War never tasted so good!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Rizzo
avatar
butterflies : 530
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (4/5) ▪ alba, alec, oliver - riley.
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Sam 27 Jan - 18:25

Alicia.
Hâte de voir ce que tu vas faire de la belle.
Bienvenue parmi nous et courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetravelsfar.forumactif.com
Gretchen Bates
avatar
butterflies : 15
since here : 27/01/2018

MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Sam 27 Jan - 18:33

t'as craquééééé
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Frazer
avatar
butterflies : 31
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Sam 27 Jan - 19:36

Merci les filles
Je vais jeter un œil à vos fiches, d’un coup que j’aurais des idées de liens avec vos belles demoiselles

Joni Of course
Va nous falloir un lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brent Prince
avatar
butterflies : 51
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (0/0)
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Sam 27 Jan - 22:02

Natasha avec Alicia, trop de beautés là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adriano Rizzo
 ♡ all that's left to do is run
avatar
butterflies : 107
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: ♡♡ {français/anglais}
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Dim 28 Jan - 1:37

Alicia est si jolie. cat
Bienvenue à toi. I love you I love you

_________________
◦ ◦ ◦ ◦ ◦ ◦ ◦ ◦ ◦ ◦ ◦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Dim 28 Jan - 10:59

Bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
Mila Blossom
avatar
butterflies : 209
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: 0/5 full.
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Dim 28 Jan - 13:29

Bienvenue ici. .

_________________
present
past
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Dim 28 Jan - 15:10

très bon choix d'avatar, même si je ne suis pas très objectif

Spoiler:
 

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Riley Dawson
avatar
butterflies : 154
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: open (1/3) - ez, tc
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Dim 28 Jan - 15:14

Alicia est parfaite
bienvenue par ici I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jordanie Delavega
avatar
butterflies : 71
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (1/4) ez,
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Dim 28 Jan - 15:29

la belle lara croft!
bienvenue ici I love you

_________________

((What is coming is better than what is gone)) - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben Blossom
avatar
butterflies : 119
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Dim 28 Jan - 21:29

Bienvenue parmi nous I love you

_________________

So long, sweet words don't have no use for you anymore. No one to say them to so what in the hell would I hold on to them for? And today's a special day, a celebration Cause I've finally come to accept this fact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan Sindhea
avatar
butterflies : 320
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (close) my promises/ ben / gus
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Dim 28 Jan - 23:19

t'es belle I love you
Bienvenue parmi nous I love you

_________________


love is like the wind, you can't see it but you can feel it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Dim 28 Jan - 23:43

Bienvenue sur le forum :)
Revenir en haut Aller en bas
Milo Dawson
avatar
butterflies : 170
since here : 28/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: free.
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Lun 29 Jan - 12:07

bienvenue à la maison, amuse-toi bien

_________________


right now, i need a miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Frazer
avatar
butterflies : 31
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Mar 30 Jan - 16:07

Merci beaucoup tout le monde
Une description du personnage arrive, je vais chercher des liens

_________________


▪️ ▪️  Give me a long kiss goodnight, and everything will be alright. Tell me that I won't feel a thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alba Rizzo
to enjoy being natural.
avatar
butterflies : 498
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (1/3) jamie | anglais, français
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Jeu 1 Fév - 18:05

bonsoir, nous avons le regret de te dire que ton délai s'achève ce soir. ta fiche est donc déplacée, et si nous n'avons pas de tes nouvelles dans deux jours, nous serons obligés de te supprimer.  n'hésite pas à nous demander un délai, si besoin .

_________________
“I managed to find Uno and Checkers, and Battleship and most of the pieces of Candyland. Which I figure, we can mix together to create a fabulous new game, Candyship Battleland. War never tasted so good!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Frazer
avatar
butterflies : 31
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Sam 3 Fév - 0:36

Est-ce que ca serait possible d’avoir un petit délai stp?
J’ai eu des journées pas évidentes

_________________


▪️ ▪️  Give me a long kiss goodnight, and everything will be alright. Tell me that I won't feel a thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alba Rizzo
to enjoy being natural.
avatar
butterflies : 498
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (1/3) jamie | anglais, français
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Sam 3 Fév - 12:19

bien sûr je te rajoute trois jours, tu as jusqu'au 06 février

_________________
“I managed to find Uno and Checkers, and Battleship and most of the pieces of Candyland. Which I figure, we can mix together to create a fabulous new game, Candyship Battleland. War never tasted so good!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Frazer
avatar
butterflies : 31
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Sam 3 Fév - 15:03

Merci

_________________


▪️ ▪️  Give me a long kiss goodnight, and everything will be alright. Tell me that I won't feel a thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Rizzo
avatar
butterflies : 530
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (4/5) ▪ alba, alec, oliver - riley.
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Sam 3 Fév - 17:39

Son histoire.
J'aime ta plume et Elie.
Hâte de la voir évoluer sur le forum.
Je valide, bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetravelsfar.forumactif.com
Elie Frazer
avatar
butterflies : 31
since here : 27/01/2018

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability:
MessageSujet: Re: — give me novacaine.    Sam 3 Fév - 19:56

Trop de gentillesse
Merci

_________________


▪️ ▪️  Give me a long kiss goodnight, and everything will be alright. Tell me that I won't feel a thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: — give me novacaine.    

Revenir en haut Aller en bas
 

— give me novacaine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RFA : Royal Fleet Auxiliary
» Marilyn Monroe
» Give me moor
» (M/LIBRE) DANIEL CRAIG ~ give me the blame
» (dixon), you never know when to give up

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SUMMER TIME :: fairy tales and firesides :: happily ever after-