AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 breakfast club - (almie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jamie Rizzo
avatar
butterflies : 530
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (4/5) ▪ alba, alec, oliver - riley.
MessageSujet: breakfast club - (almie)   Sam 27 Jan - 17:17

Le soleil s'était levé calmement sur la ville de Stars Hollow. L'air frais se faisait encore sentir dans l'atmosphère. La jolie blonde enfila sa parka et se rendit alors au point de rendez-vous. Elle et Alba venaient souvent au Dewey Pancakes King pour prendre leur petit déjeuner avant de retourner à leurs occupations respectives. Elle chauffa le moteur de sa vieille Chevrolet qu'elle avait réparé avec son père et démarra à toute allure. Jamie conduisait comme une vraie italienne, la vitesse ne lui faisait pas peur et les virages qu'elle prenait étaient dignes des Fast & Furious. Elle gara son tas de ferrailles devant le restaurant et s’extirpa de celui-ci en manquant de tomber de ses cuissardes à talons haut. Elle regarda furtivement de gauche à droite et heureusement personne ne l'avait vu. Elle poussa la porte du Dewey et examina les environs pour trouver la petite tête de celle qui l'attendait. Un léger sourire au coin de ses lèvres lorsqu'elle l’aperçu assise près de la fenêtre à attendre impatiemment. Elle était certainement encore en retard comme d'habitude. Elle s'approcha et se posa sur la chaise devant elle et lui envoyant un baiser de loin. - Jamie n'a pas de montre, Jamie n'est jamais en retard. C'est les autres qui sont en avance.  - S'exclama-t-elle pour se justifier. Elle attrapa le menu, elle mourrait de faim. - Jamie aime parler d'elle à la troisième personne. - Elle savait ce qu'elle allait prendre de toute façon elle prenait à chaque fois la même chose, elle prenait le menu comme-ci un autre plat allait prendre le dessus un jour sur son omelette à l'italienne.  - Comment tu vas, mia bella? -  Ajouta-t-elle pour être polie et en plongeant son regard transperçant dans celui de sa cousine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetravelsfar.forumactif.com
Alba Rizzo
to enjoy being natural.
avatar
butterflies : 498
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (1/3) jamie | anglais, français
MessageSujet: Re: breakfast club - (almie)   Sam 27 Jan - 17:52

Le brouillard ne s’était pas encore levé sur la petite ville perdue dans le fin fond du Connecticut, quand Alba prit place dans la boutique aux odeurs de fritures. Elle prit place sur la banquette près de la fenêtre pour attendre désespérément. Alba connaissait suffisamment Jamie, sa très chère cousine, mais surtout mademoiselle italienne par excellence. Par italienne, elle entendait bien sûr son manque de ponctualité. Elle commanda d’un geste de la main à Dewey, le propriétaire, une tasse de son café habituel et reposa sa tête contre la vitre fraîche par le froid extérieur. Les yeux clos, le temps fila, Alba ne s’en aperçut pas. Seul, le tintement de la porte d’entrée la fit ouvrir les yeux. Elle se redressa, s’étira longuement pendant que sa blonde préférée s’installa. – Dit la fille qui sait pertinemment qu’être en retard est un défaut, alors que la ponctualité est tout l’inverse. Sa langue claque, son sang italien tourne, son gêne de langue sournoise est en marche, alors qu’elle ne le veut pas. Ou peut-être que si. Attendre n’était pas une qualité chez les Rizzo, et même chez Alba, ce n’était pas un trait qui apparaissait dans son curriculum. – Pour information, je t’ai offert la montre rose gold que tu voulais à Noël. Mais passons, je peux savoir ce que ma chère cousine a à parler d’elle comme une monarque ? Ou dois-je laisser sa majesté seule avec elle-même. Elle attrapa sa tassa brûlante et la porta à ses lèvres. Elle grimaça bien sûr au goût amère et puissant du café. La tasse frappa la table et le sucrier se vida de trois quart dans la tasse. – Ça fait aller en prenant en compte que ma chère cousine vient de m’extirper de mon lit avec un message à cinq heure du matin, alors que j’ai fini à trois heure hier, que c’est mon seul jour de repos, mais comme je l’aime à la folie, j’espère qu’elle est au courant, me voilà. Et toi darling ? Elle touilla son café qui n’était plus que du sucre au café et en bu une gorgée et attrapant un paquet dans son sac pour le déposer devant sa cousine.  

_________________
“I managed to find Uno and Checkers, and Battleship and most of the pieces of Candyland. Which I figure, we can mix together to create a fabulous new game, Candyship Battleland. War never tasted so good!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Rizzo
avatar
butterflies : 530
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (4/5) ▪ alba, alec, oliver - riley.
MessageSujet: Re: breakfast club - (almie)   Dim 28 Jan - 13:59

Ses mots claquaient, elle ne les mâchaient jamais. Cette langue de vipère, elle la connaissait que trop bien. Elle singea sa chère cousine sans une once de gêne et en la regardant droit dans les yeux. Un vrai cinéma ambulant chez les Rizzo. Elle se souvenait de cette montre qu'elle mentionna. Elle ne l'avait porté que deux semaines avant de la laisser au fin fond de sa boite à bijoux. Une obsession qui était vite partie aux oubliettes. Quand Jamie voulait quelque chose, elle l'obtenait et s'en lassait aussitôt. Sacrée blondie.  - Sa majesté voulait simplement plaisanter, mais son interlocutrice n'a malheureusement pas d'humour... Je devrais pourtant être habituée. Maintenant que je suis là, t'es obligé de rester.  - Répondit-elle en serrant un peu plus le menu alors que son ventre grondait comme une dragon. Le bruit strident de la tasse qui cogna la table ne la fit même pas sursauter. Cela arrivait souvent que ces italiens s'en prennent à des objets sans raison particulière ou sur le coup de l'énervement. Elle leva les yeux au ciel et poussa un soupire.  - Oh pauvre chérie ça a dû être dur d'entendre ton téléphone vibrer à cette heure aussi matinale.   - Insupportable, elle était. Elle en rajoutait des tonnes ce qui rendait la situation cocasse du moins pour elle.  - Bien sûr que je suis au courant. Tu n'es pas la seule à m'aimer à la folie, je te signale. Le monde entier m'aime. - Ajouta-t-elle. Sa tête avait la taille d'une pastèque géante et elle la portait tellement bien. Jamie l'aimait aussi. Alba comptait tellement pour elle, mais elle était trop fière pour l'avouer.  - Comme tu le vois, je suis en pleine forme. J'ai juste la dalle. D'ailleurs..   -  Elle appela le serveur en le sifflant. Le pauvre. - Salut mon mignon. Alors, je vais prendre l'omelette à l'italienne et un jus d'orange pressé. Merci bien. - Demanda-t-elle avant de replonger son regard dans celui de sa cousine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetravelsfar.forumactif.com
Alba Rizzo
to enjoy being natural.
avatar
butterflies : 498
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (1/3) jamie | anglais, français
MessageSujet: Re: breakfast club - (almie)   Lun 29 Jan - 2:21

Bien sûr que ça lui arrive à Alba de pas être de bonne humeur. Comme tout le monde, elle est humaine, et comme tout humain elle aime pas qu'on la tire de son lit quand son corps ne lui a pas dit et en plus un jour de repos. Pourtant, son humeur ne dépeint pas plus que d'habitude, sa façon de parler, de s'adresser, même à son adorable mais chiante, cousine est celle de tous les jours. - Tu crois que je suis venue pour repartir ? Mon fessier est vissé à cette banquette jusqu'à que j'ai ma dose de caféine. Et vu, que notre chère ville n'est pas prête d'évoluer vers le cappucino, je vais me contenter de votre royal compagne et de ce jus de chaussette qu'il appelle CAFE ! Elle hausse le ton pour se plaindre, car elle se plaint toujours en venant ici. C'est habituel, elle entend déjà la remarque du propriétaire: "Si t'es pas contente va voir ailleurs !" Pourtant ailleurs y'a pas d'omelette comme ici. Y'a pas de Jamie non plus, et ça c'est triste ! - Vas y fou toi de moi ! J'ai cru que c'était nonna ! Les mecs ont grave merdé avec le fromage à la dernière commande, alors devine qui trinque depuis ? Ses mains se lèvent et ses index la pointent fièrement. L'envie est grande de tomber sur la table et de se morfondre comme une gamine à qui on a donné une mauvaise note, ou trop de devoirs. Pourtant, Alba reste fière, droite tasse de café en main, car comme toujours elle ne laisse rien filtrer, même avec Jamie. - Tu passes les portes, donc je devrais te demander si t'as pas des migraines à cause de ton égo, mais je m’abstiendrai car ça m'intéresse guère. Et quel égo, faut s'étonner de la voir encore passer les portes la jeune Rizzo aux vues de comment elle parle d'elle même. Encore là, Alba laisse passer, par lassitude, ou surtout par je-m'en-foutiste royale. Les cousines Rizzo ont une façon bien à elle de s'aimer, et c'est surprenant à première vu, mais il n'a aucun sous entendu en elle, c'est pur et brute entre elle, voilà ce qu'est l'amour selon la règle d'or des Rizzo. Le pauvre serveur paye bien sûr la mégalomanie de Jamie, mais Alba reste de marbre. Elle repose sa tasse sur sa soucoupe et regarde le nouveau du café effrayé fasse à Jamie. - Pour moi une omelette aussi, et remettez moi du café, ça ira merci. Il s'éloigne presque en courant, mais Alba ne s'en préoccupe pas et regarde sa cousine. - A moins que tu sois aveugle, on refuse pas un cadeau, je te signale. Ah et c'est pour te remercier de la dernière fois, avec le moteur de ma moto. Elle rattrape sa tasse et la finit d'une traître.

_________________
“I managed to find Uno and Checkers, and Battleship and most of the pieces of Candyland. Which I figure, we can mix together to create a fabulous new game, Candyship Battleland. War never tasted so good!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Rizzo
avatar
butterflies : 530
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (4/5) ▪ alba, alec, oliver - riley.
MessageSujet: Re: breakfast club - (almie)   Jeu 1 Fév - 19:38

Se plaindre. Elles n'arrivaient qu'à se plaindre. Il était vrai que la café était très mauvais. Heureusement qu'il y avait les omelettes et surtout les cousines qui animaient le restaurant avec leur grande gueule. Le Dewey était bien trop calme et triste sans elles, sans elles tous ces matins où elle décidèrent de pointer le bout de leur nez. Elle pouffa de rire. Cette sacrée nonna. La vieille Antonetta qui hurlait après son fromage.   - Godzilla a encore frappé. Je te plains..  - Elle fit les gros yeux, les gros yeux qui en disaient long sur sa pensée. C'était un semblant de compassion qui se glissait entre ses lèvres. Elle était bien contente de ne pas travailler avec sa grand-mère. Déjà la voir durant les fêtes de famille et quelques soirs par semaine était déjà une corvée. Alba avait bien du courage.  Elle l'aimait profondément sa nonna, mais qu'est-ce qu'elle pouvait taper sur le système et pas qu'un peu. Elle était l'une des sources, les gênes de cette famille de barges à l'accent venant d'ailleurs. Elle haussa les épaules sur sa remarque à propos de son égo. Elle ne voyait pas de quoi elle parlait, mais elle changea de sujet aussitôt.  Ce n'était donc pas grave. Le serveur s'éloigna en courant. Elles avaient réussi à lui faire peur, c'était bien un truc des femmes Rizzo. D'abord les attirer et puis les faire fuir. Elle plongea son regard sur le petit paquet qu'elle n'avait pas vu un peu plus tôt. Elle n'était pas aveugle, elle était juste préoccupée par sa petite personne comme d'habitude.     - Mais il fallait pas voyons!    - S'exclama-t-elle en attrapant le paquet comme-ci on allait le lui prendre. Elle déballa en jetant l'emballage par dessus son épaule. Elle le ramasserait plus tard évidemment. Elle trouva à l'intérieur une petite pièce qu'il lui manquait pour réparer une bécane que son père avait déniché, un vrai petit bijou, mais bien amoché.  Elle releva ses yeux pétillants vers l'autre tête blonde qui portait le même nom. Elle aurait pu lui sauter dessus, mais cela aurait un élan d'amour.  - Merci.. Papa sera content.. - Se contenta-t-elle de dire. Le serveur revint alors pour lui apporter son jus d'orange pressé. Elle bu une gorgée avant de reprendre la parole.  - Sinon.. Mon frère va bien? Je le vois plus à cause de toi. - Elle faisait mine de bouder, mais au fond, elle était ravie de ne pas avoir l'un de ses ainés dans les pattes.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetravelsfar.forumactif.com
Alba Rizzo
to enjoy being natural.
avatar
butterflies : 498
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (1/3) jamie | anglais, français
MessageSujet: Re: breakfast club - (almie)   Mar 6 Fév - 15:03

Bien sûr que Jamie ne sait que rire de la situation. Toutes deux connaissent leur nonna par cœur, mais pendant que la benjamine de la famille fait ce qu’elle veut, d’autres comme Alba, doivent prendre leurs responsabilités et endurer la vie. Ses lèvres se posent un énième fois sur les bords de sa tasse alors que Jamie se fou de sa gueule. – Fais gaffe quand même à toi, elle marmonnait ton prénom durant sa sieste la dernière fois. Un bon petit coup de flippe pour la benjamine, ça devrait la calmer, et elle devrait parler mieux de leur nonna d’ici peu. Sa tasse émet un bruit sonore quand elle rencontre la soucoupe, alors qu’un sourire à la fois innocent par malice et machiavélique par son regard brillant de terreur qu’elle insuffle aux autres, elle fait comprendre à Jamie toute la gravité de la chose. Quand la nonna Rizzo commence à marmonner dans son sommeil, surtout pendant la sieste, ça n’augure rien de bon, encore plus si un prénom est accroché à ses lèvres. Qui sait ce que Jamie va devoir endurer avec la vieille Antonetta, en tout cas Alba refuse catégoriquement dans les parages quand la vieille mettra la main sur sa cousine. La conversation poursuit pourtant son court, car Alba n’aime pas s’attarder, et encore moins quand elle juge en avoir fini avec. Ne pas se focaliser sur les choses, et laisser couler, cela pourrait faire son mantra de vie. Encore un, pour la Rizzo. Le serveur revient, il les sert, lui reverse son café et par habitude sa main agrippe le sucrier qu’elle déverse avec un flux important dans sa tasse, une énième fois. Alors que Jamie se transforme en enfant ouvrant le petit paquet, alba porte la tasse brûlante à ses lèvres, quelques gorgées plus tard, l’impassible Rizzo acquiesce de la tête. – De rien, et puis ton père m’a promis de me la faire essayer quand elle sera de nouveau en état, prend ça comme une contribution à ma future virée avec elle. Un clin d’œil plus tard, leurs omelettes semblent se matérialiser devant elles, tellement le serveur fait pâle figure face aux Rizzo. Alba est indifférente à ce genre de comportement, mais elle le remarque quand même. Malgré qu’elle excelle dans le jeu du « je-m’en-foutiste », elle ne peut pas non plus ignorant le comportant d’une ville entière. En silence elle entame son assiette, et écoute sa cousine. – Comme si tu n’étais pas heureuse qu’il ne mette pas le nez dans tes affaires, notamment celle avec le nouveau en ville. Je pense que nonna en a eu même vent. Peut être pour ça qu’elle veut t’en parler. Enfin, pour te répondre, il va bien, le peu que je le croise, j’ai été pas mal prise par l’auberge et les filles ces derniers temps. Enfin surtout Joan, à croire qu’elle s’emmerde pour me caser dans ses délires. Une fourchette engloutie, voilà une autre qui suit de près. Elle a bon appétit comme tout italienne, on en viendrait à se demander où part toute cette nourriture qu’elle ingurgite. – Et c’est son choix d’habiter plus avec moi qu’avec toi je te signale. A croire qu’il préfère sa qualité de sommeil à sa sœur. Pique bien placée, sans méchanceté en soit, juste une taquinerie juste.

_________________
“I managed to find Uno and Checkers, and Battleship and most of the pieces of Candyland. Which I figure, we can mix together to create a fabulous new game, Candyship Battleland. War never tasted so good!”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Rizzo
avatar
butterflies : 530
since here : 07/02/2017

[GIVE ME A MEMORY]
contact book:
availability: (4/5) ▪ alba, alec, oliver - riley.
MessageSujet: Re: breakfast club - (almie)   Sam 10 Fév - 11:12

Savoir que sa nonna marmonnait son prénom dans son sommeil lui donnait froid dans le dos.  Elle avait beau lui répondre, elle avait peur de son autorité et de ce qu'elle pouvait, allait lui faire. Elle resta de marbre. La peur était pour les faibles. Elle pris l'air hautain de sa cousine et la singea comme tout à l'heure. Elle ne voyait absolument pas les conséquences de ses actes et elle allait s'en mordre les doigts. Cette phrase tournait dans sa tête, mais ce n'était pas pour autant qu'elle en changeait quelque chose.  - Il t'a promis? Sérieusement? Parce qu'entre ce qu'il fait et dit, il y a une grande marge de différence.   - Elle allait avoir une petite conversation avec son père en rentrant. Son ventre gargouillait de plus en plus. Si le serveur ne s'était pas pointé à l'instant, elle se serait levé et aurait été préparé dans les cuisines son omelette.  Elle déposa le cadeau sur la table et attrapa sa fourchette. Elle était affamée, une vraie morfale. Il était vrai que c'était mieux pour elle que son frère ne fouine pas dans ses affaires. Elle n'en revenait pas d'ailleurs elle failli recraché ce qu'elle avait fourré dans sa bouche.  Tout le monde, mais vraiment tout le monde était déjà au courant de cette histoire avec le nouveau en ville alors qu'il ne s'était encore rien passé. Est-ce qu'il allait vraiment se passer quelque chose?   - Je ne vois pas du tout de quoi tu parles.. Quel nouveau? J'ai tellement d'hommes dans ma vie que je ne sais même plus lequel, j'ai dragué en dernier. - Elle faisait semblant d'être lassée et indifférente. Mauvaise actrice.   - Tant mieux si il va bien.. Non, mais attend.. Quel délire? Je veux aussi contribuer surtout si cela peut t'exaspère à ce point. Je l'adore Joan. - Ce sourire malicieux ne disparaitra pas de sitôt.  - J'ai arrêté d'écouter tout ce qui concernait mon frère quand tu as commencé à parler de délires. Tu as été trop loin Rizzo, tu dois parler et sur le champs! - Elle pointa sa fourchette droit vers elle. Elle ne pouvait plus faire marche arrière au risque d'avoir sa cousine coller à ses baskets jusqu'à tant qu'elle daigne lui répondre. Elle savait que Jamie était plus coriace que de la colle forte et elle n'allait pas lâcher l'affaire.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onetravelsfar.forumactif.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: breakfast club - (almie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

breakfast club - (almie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LIEN pboursin.club.fr (amortisseurs pilotés)
» CLUB SPORTIF AFOURER
» Club Barbie
» Mes mini-pouces (ou cutie club) ^^
» Club Philatélique de la Marine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: STARS HOLLOW :: raven place-